Music - Other

PirateDub 2 albums (Electro Dub)

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -
PirateDub 2 albums (Electro Dub)

Anonymous and Direct Download 300GB+ free


Torrent info

Name:PirateDub 2 albums (Electro Dub)

Total Size: 168.48 MB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 5

Leechers: 0

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 0000-00-00 00:00:00 (Update Now)

Torrent added: 2009-08-27 15:54:43




Torrent Files List


2002 - Up Tone Down Town (Size: 168.48 MB) (Files: 33)

 2002 - Up Tone Down Town

  12 Piratedub - Hopeful SR..mp3

8.31 MB

  06 Piratedub - Strictly Rub-a-dub (feat U-Brown).mp3

7.89 MB

  02 Piratedub - Big Beat.mp3

7.53 MB

  08 Piratedub - Brazilian Groove.mp3

6.79 MB

  04 Piratedub - Up tone down town.mp3

6.58 MB

  03 Piratedub - Batucada.mp3

6.29 MB

  07 Piratedub - Militant Dub.mp3

6.01 MB

  05 Piratedub - Groovy Dub.mp3

5.95 MB

  09 Piratedub - Jungle Rockers.mp3

5.39 MB

  10 Piratedub - Peru-system.mp3

5.11 MB

  01 Piratedub - Drumsattack (intro).mp3

2.85 MB

  11 Piratedub - OUTRO - DUB.mp3

2.32 MB

  Up_Tone_Down_Town.jpg

11.15 KB

  Piratedub - Up tone down town.nfo

1.73 KB

 2004 - institute of reggae music

  Piratedub - 01 - Ce Soir Manu Dub.mp3

10.24 MB

  Piratedub - 04 - Groovin Dub.mp3

9.94 MB

  Piratedub - 09 - Bass vs Kick.mp3

9.72 MB

  Piratedub - 05 - Dub 11.mp3

7.88 MB

  Piratedub - 06 - Hammond vs Bass.mp3

7.69 MB

  Piratedub - 03 - Bandoneon Dub.mp3

7.42 MB

  Piratedub - 08 - Strend Roots.mp3

7.11 MB

  Piratedub - 12 - Give Thanks.mp3

6.96 MB

  Piratedub - 11 - High Grade Toto.mp3

6.60 MB

  Piratedub - 02 - Dub Plate Roots.mp3

6.39 MB

  Piratedub - 13 - Mama Dub.mp3

5.81 MB

  Piratedub - 10 - Clavinette.mp3

5.79 MB

  Piratedub - 07 - Western Dub.mp3

5.48 MB

  Piratedub - Front.jpg

213.34 KB

  Piratedub - back.jpg

165.88 KB

  Piratedub Institute of Reggae Music.jpg

25.43 KB

  Piratedub_IoRM_small.jpg

17.46 KB

  PirateDub - Institute of reggae music.nfo

1.72 KB

 PirateDub - 2 albums.nfo

3.46 KB
 

Announce URL: http://tracker.torrent411.com:56969/announce

Torrent description

***ATTENTION*** Afin de télécharger ce torrent, vous devez posséder un compte sur www.torrent411.com et ensuite entrez votre passkey manuellement (http://tracker.torrent411.com:56969/votrepasskeyici/announce) ou re-télécharger le torrent directement sur le site. Merci!

[size=4]Piratedub[/size]

[size=1]Pierre Quiqueré, connu sous le pseudonyme de Piratedub est un musicien parisien travaillant notamment dans le registre de la dub.

Pierre Quiqueré entre au conservatoire national de musique de Gennevilliers dès 5 ans ou il apprend le solfège et la trompette. Il étudie pendant de longues années la musique classique. En 1981, au cinéma devant le film The Blues Brothers qui vient de sortir en France, il découvre le Rythm'n blues, James Brown, John Lee Hooker, Ray Charles et Aretha Franklin, ses oreilles dès lors, se tournent vers l'autre côté de l'atlantique.

Ce n'est qu'à la fin des années 80 qu'il découvre le reggae, les ambiances sound system sont alors en plein âge d'or à Paris. Il découvre aussi les possibilités nouvelles du sampling et de l'informatique musicale naissante. Influencé alors par l'essor de la culture Hip Hop en banlieue parisienne, fan de Linton Kwesi Johnson, Peter Tosh, General Levy, Daddy Freddy et Shabba Ranks il créé en 1990 ses premiers riddims de dub et de ragga-hip-hop, à l'aide d'un séquenceur midi 8 pistes et d'un sampler casio basique. Il s'essaye aussi à la jungle en 1992 alors que le mouvement débute seulement à Londres.

En 1994 il déménage sur la région de Montpellier ou il devient apprenti facteur de pianos à l'Opéra National de Paris tout en suivant des cours de jazz au conservatoire de Nîmes. Il reprend ensuite ses études en géographie à l'université UPV3 Paul Valery en hommage à l'accent pointu d'Haroun Tazieff décrivant les dégats des éruptions volcaniques et relatant la naissance des océans. Un premier départ universitaire en 1993 à Paris X en DEUG de sociologie faisant suite à la découverte des oeuvres de Pierre Bourdieu et de la misère du monde en particulier s'était révélé infructueux. N'ayant donc pas de nom à consonance russe ou prédestiné comme le célèbre volcanologue Jean-Louis Cheminée, il abandonnera lâchement sa licence d'aménagement du territoire et tout espoir de devenir un volcanologue pour se consacrer entièrement à sa vie artistique en 1999.

Conjointement en 1996 il monte le projet Natural Sound System avec Mc Bigitoff qu'il rencontre sur le campus dans une association étudiante progressiste. Déçu de la politique traditionnelle et de ses appareils politiques, ils développeront à la Française, la dimension contestataire folklorique jamaïcaine de l'événèment de type "sound system", afin de dénoncer un monde qui à leur sens est trop souvent injuste et raciste. Ils obtiendront des premières parties prestigieuses avec le groupe Morgan Heritage jouant sa première date sur le vieux continent, Lord Zeljko alors star de radio nova, le mythique Stand tall sound du 93 ou encore de Omar Perry dont c'est la première venue en France. Avec le soutien sympathique du directeur du Rockstore ( salle de concert du centre ville montpellierain ) ils organisent des sounds system réguliers ou ils égrainent la culture jamaïcaine et ses dérivés, c'est aussi dans cette salle qu'il apprend sur le tas le métier d'ingénieur du son et de promoteur de spectacle. L'apogée du Natural Sound System se révelera pendant 4 années consécutives lors de la grand messe nationale de la fête de la musique en rassemblant lors d'un sound system plusieurs centaines de personnes parfois plusieurs milliers dans la rue de l'université à Montpellier, à chaque fois elle sera évacuée l'aube aidant par de nombreux CRS n'ayant pu intervenir plus tôt. On voit également les premiers lives sous le nom de "Piratedub".

La vie culturelle étoffée de Montpellier va aussi permettre la rencontre importante avec Unkle FA, initiateur de Biotechnikal dub (Paris) & Dreadlyon (Lyon).

Dès 1997 et jusqu'en 2005, Piratedub enchaine les festivals dans la région lyonnaise et les aller / retour sporadiques en province avec le DreadLyon Hi-Fi, poursuit son aventure avec le Natural Sound System et donne ses propres concerts en solo ou en duo avec Jamalski, Ras Daniel Ray, MC Afrokhan. Il devient un habitué du Glaz'art et du tryptique à Paris ou il joue de nombreuses fois.

Piratedub sort son premier maxi sur le label Dreadlyon. Ce vinyle 4 titres est le fruit d'une collaboration avec le Dj vétéran jamaïcain U-Brown célèbre chanteur de rub-a-dub et témoigne d'une réelle complicité. Le premier album Up Tone Down Town parait en 2002. Piratedub produit un dub très éclectique, avec des beats énergiques et une grosse basse imposante. Les références jamaïcaines et le dub à l'anglaise se font sentir. Il remonte à la capitale pour travailler au sein de l'agence de stratégie de communication parisienne imageforce en 2000.
Le deuxième disque tarde à venir. Suite à un problème avec le label Productions Spéciales qui devait en assurer la distribution, la sortie d’Institute Of Reggae Music fut repoussée, puis annulée suite à des gros différents qui ne seront pas détaillés ici. L'album se retrouve donc rapidement sur les sites de partage en Peer 2 peer, seul support où il restera désormais disponible.

En live, Piratedub est au piano rhodes à la guitare basse, au mélodica et aux machines s'entourant d'invités. En performer, il assemble les sons en direct avec sa chambre d'echo analogique Roland, son ordinateur portable, son sampler et sa console à la manière de Mad Professor, Adrian Sherwood ou Lee 'Scratch' Perry à la grande époque. Le 31 décembre 2004 à minuit il est sur scène à Ghangzou en Chine devant un public éberlué pour passer la nouvelle année. En 2005 il joue pour la soirée de cloture du 10ème anniversaire "le fil rouge" de radio Nova et pour le Téléram dub festival en compagnie du MC RAS-T-WEED.

En tant que producteur il a produit les albums du slameur Dgiz, Ras Daniel Ray, Sista Flow, et collabore sur des projets avec DJ Junkazlou, U-Brown, Sister Carol, et Wynston Mac Anuff. Il a coproduit également l'émission de télévision sur le thème du reggae "What a Gwan" diffusée en 2006 sur TV3A du bouquet TPS et réalise depuis 2007 une série de carnets de voyage vidéo décalés à tendance scientifique sur les volcans du monde.
En tant qu'ingénieur du son il a accueilli au studio 2F à Paris et au studio 20 à Gennevilliers, Grand Corps Malade, Kerry James, L'Skadrille, Liqueed Wicked, Anissa, Soulmento, les artistes jamaicains John wayne, King Kong, Joseph Coton, Brother Culture, Sister Carol et beaucoup d'autres.
Ce parcours atypique et sa mésaventure avec cette dernière maison de disque le conduit à fonder en 2004 avec plusieurs associés la société de production Overdub Interactive pour développer sa liberté artistique dans d'autres domaines liés au spectacle vivant et aux nouvelles technologies.[/size]

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Piratedub




[quote]2002 - Up Tone Down Town
[color=green]224kbps[/color]
PirateDub   2 albums (Electro Dub) preview 0[/quote]

[quote]2004 - Institute of Reggae Music
[color=green]256kbps[/color]
PirateDub   2 albums (Electro Dub) preview 1[/quote]

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 


comments (0)

Main Menu