Music - Other

Disiz The end 2009 by popof rap francais ( Net)

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -
Disiz The end 2009 by popof rap francais ( Net)

Free and Direct Download with Usenet.nl 300GB+ free


Torrent info

Name:Disiz The end 2009 by popof rap francais ( Net)

Total Size: 146.08 MB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 0

Leechers: 0

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 2015-09-06 20:34:15 (Update Now)

Torrent added: 2009-08-27 06:43:39





Torrent Files List


02-disiz-alors_tu_veux_rapper.mp3 (Size: 146.08 MB) (Files: 16)

 02-disiz-alors_tu_veux_rapper.mp3

15.63 MB

 06-disiz-odysee_feat_okacha.mp3

13.39 MB

 10-disiz-le_temps_precieux.mp3

11.93 MB

 08-disiz-l.o.v.e_feat_humphrey.mp3

11.49 MB

 11-disiz-octobre.mp3

10.99 MB

 12-disiz-il_est_deja_trop_tard.mp3

10.50 MB

 13-disiz-jai_change_feat_ribeage.mp3

10.27 MB

 01-disiz-la_fin_du_debut_(intro).mp3

10.26 MB

 05-disiz-quand_le_peuple_va_se_lever.mp3

9.98 MB

 09-disiz-papa_lova.mp3

9.85 MB

 15-disiz-the_end.mp3

8.19 MB

 14-disiz-le_monde_sur_mesure.mp3

8.14 MB

 04-disiz-cest_la_verite.mp3

7.21 MB

 03-disiz-bete_de_bombe_4.mp3

6.28 MB

 07-disiz-derriere_larbre_(interlude).mp3

1.95 MB

 00-disiz-the_end-(web)-fr-2009-cover.jpg

16.19 KB
 

tracker

leech seeds
 

Torrent description

***ATTENTION***

Pour télécharger ce torrent, vous devez posséder un compte sur Quebec-Team ! et ensuite entrez votre passkey manuellement (http://www.quebec-team.net/announce.php?passkeyici) OU re-télécharger le torrent via le site. Merci!

***ATTENTION***

Lien d'origine : http://www.quebec-team.net/torrents/Musique/torrent/Disiz--The-end---2009-by-popof--rap-francais--.html

[img=Disiz  The end   2009 by popof  rap francais   ( Net) preview 0]

Disiz
-The end-

sortie : le 26 mai 2009
titre : 15 titres
canaux : sterreo
format : mp3
echantill. : 44 khz
bitrat : 320 kbps
langue : francais
taille : 146 mo
genre : rap

disiz fait son retour cette année , tout d'abord avec son livre qui est sortie le 7 janvier 2009 , et donc son 4eme album et derniere album solo qui se nomme "disiz the end".

"dans cet album , je me livre et raconte des choses que je n’ai jamais racontées auparavant. je n’ai pas eu une enfance très facile , mais je n’en ai jamais fait état. mais , vu que c’était mon dernier album , j’ai préféré vider mon sac et dire tout cela"



Disiz
-The end-

sortie : le 26 mai 2009
titre : 15 titres
canaux : sterreo
format : mp3
echantill. : 44 khz
bitrat : 320 kbps
langue : francais
taille : 146 mo
genre : rap


01. La Fin Du Debut (Intro) 4:28
02. Alors Tu Veux Rapper 6:49
03. BUte De Bombe 4 2:44
04. C'est La VUritU 3:08
05. Quand Le Peuple Va Se Lever 4:21
06. OdysUe feat Okacha 5:51
07. DerriÞre L'arbre (Interlude) 0:51
08. L.O.V.E feat Humphrey 5:01
09. Papa Lova 4:18
10. Le Temps PrUcieux 5:12
11. Octobre 4:48
12. Il Est DUjO Trop Tard 4:35
13. J'ai ChangU feat Ribeage 4:29
14. Le Monde Sur Mesure 3:33
15. The End 3:34


On l'aura souvent entendu celle-la « apres j'arrete ! »... Une fois de
plus donc, l'arret definitif d'une carriere annonce. Gros Buzz, effet
marketing ? Non... a en croire l'interesse. Certes pour le coup, cela
apporte un titre d'album explicite et bien trouve qui trouve ici tout
son sens. DisizTheEnd. Mr Serigne M'Baye tire sa reverence en nous
balancant la derniere cartouche de son barillet. Apres quatre ans
d'absence tout de meme. Peu de pub, une pochette sobre, c'est l'intimite
que Disiz a privilegiee sur ce dernier opus. L'album, ecoute d'une
traite, met assez mal a l'aise tant l'artiste apparait desabuse,
nostalgique, presque resigne... L'illustration de l'album parle d'
elle-meme : Disiz, triste, regarde certainement la pluie tomber
derriere une fenetre. En somme, il assiste impuissant a la fin
d'un regne, la fin d'une ere, celle du rap, de son rap qu'il a
vu grandir en France. Car non, Disiz n'est plus le jeune loup des
Rimeurs A Gages, biberonne a Rap Line, decouvert par le grand public
sur One Shot, celui qui avec « J'pete les plombs » avait fait tomber
en rade de nombreux walkmans. Trente ans passes, il se livre, presque
pour ne rien regretter. Laisser une epitaphe sur son propre tombeau de
MC, saluer une derniere fois ceux qui le suivent depuis ses premieres
apparitions. Pourtant, il n'a jamais fait l'unanimite. Et cet album
ne changera pas la donne, mais ca il le sait ! Trop gentil en apparence,
trop lisse pour certains, pas assez ghetto pour d'autres, demago meme,
Disiz a pu souffrir de cette image, meme si sa fierte ne le laissera
jamais transparaitre. Mais quoi que l'on en dise, Disiz ne pouvait
tourner l'ultime page de sa carriere sans prendre une derniere fois
le micro (en studio...).

Qu'en est-il apres coup ? Une fois passe le malaise provoque par ce que
nous livre l'artiste, il laisse place a un plaisir evident. Tout d'abord
, parce que l'album est impeccablement produit et que Disiz ne s'est pas
perdu, offrant une couleur unie a l'ensemble, sans partir dans tous les
sens et se perdre facilement. Il aurait pu ainsi inclure des sonorites
africaines, des ambiances chaudes, des refrains mouvementes teintes de
RnB... or, il n'en est rien ! L'intro, le debut de la fin, ouvre un
espace de confession un peu fourre-tout qui passe bien grace a l'
interpretation. Disiz balance ce qu'il a sur le c?ur : « une page
se tourne sur le rap francais, je dois avouer que ca ne finit pas
comme je l'aurai pense, continuer serait inutile, je connais la fin
du film, le rap j'en ai fait le tour comme j'ai fait le tour de ma
ville, un point sur ma vie, j'en ai perdu le fil (...), on a menace
mes gosses, j'ai perdu tous mes potes, tout ca parce que je suis vrai,
on m'a ferme toutes les portes ! »

S'en suivent deux gros titres, produits par le frere de La Fouine,
Canardo. « Bete de Bombe 4 » et « C'est ca qu'est la verite ». Blinde
d'humour, original, excellemment mis en relief par le jeune producteur,
ce sont sans conteste deux morceaux incontournables de l'album.
Le premier reprend une ambiance et un rythme que l'on retrouvait
sur l'inspecteur Disiz (l'artiste reprend d'ailleurs le ?Brrrrrr !
J't'ai quene ah ah ah j't'ai quene !' Qui fait indeniablement son effet).
Il n'en oublie pas pour autant de vider son sac : « Dans le rap y'a
plus d'oseille, les gros vont mettre les voiles, si tu veux vendre des
skeuds, prepare-toi a te foutre a poil ou bien faire des : (vocoder
style...) Wowouwow ! C'est dur dans le ghetto... ». Disiz se permet
meme quelques phases marquantes comme celle-ci : « On se barre a
plusieurs, moi et mon ego, le rap une touzepar, ca s'emboite comme des
legos ! ». Bref, le titre est bien patate et le clip qui l'illustre
l'est egalement. Le morceau qui suit, « C'est ca qu'est la verite »,
beneficie du meme traitement ! La prod est originale. Disiz laisse
encore quelques rimes chocs meme si son flow s'avere pour le coup
bien moins captivant.

« Quand le peuple va se lever » permet a Disiz de s'exprimer sur ce
qu'il craint. Un monde pourri. Pas une revelation en soit. Pauvrete,
crise sociale et financiere, religion, tout y passe. Le beat, tres
marche militaire ajoute un fond bien saccade fort plaisant. En somme,
un bon morceau, un peu naif, mais sincere. Il en est de meme pour
« Odyssee (feat Okacha) ». Desire d'une plus grande reconnaissance
pour le peuple noir, un cri du c?ur pour Disiz, quelques references
historiques, un listing de personnages marquants... bref, un depart
pour quiconque souhaiterait se pencher sur l'Histoire, celle qui
n'apparait pas tout le temps dans les manuels scolaires...

D'autres morceaux recelent encore d'excellentes qualites comme
« Il est deja trop tard » ou « J'ai change »... En revanche,
« L.O.V.E », dans lequel Disiz se rappelle de ses premiers amours,
de ses coups de foudre, ses techniques de drague enfantines s'avere
mou et vraiment peu interessant, meme si l'on peut aisement s'identifier
a lui lorsqu'il narre certaines situations... plutot amusantes
d'ailleurs, mais vraiment sans plus ! Idem pour « Papa Lova ».
Mignon tout plein. Disiz quitte son costume de MC pour endosser
celui de papa poule. Beaucoup de tendresse, qui lui permet aussi de
se confier sur le mal-etre qui a pu l'atteindre, dans des moments de
doute, durant lesquels ses enfants etaient la pour lui remonter le
moral et l'aider a tenir bon.

En resume, Disiz nous quitte sur un album abouti et non bacle. Il soigne
sa sortie, meme si beaucoup prendront cette decision comme un simple
moyen de creer un buzz, une maniere economique de se faire de la pub.
Le rappeur des Epinettes donne l'impression d'etre sincere. Sincerement
degoutte du monde rapologique francais. Il aura connu et ete acteur de
ce que les amateurs hip-hop appellent l'age d'or.

En 2005, apres les emeutes en banlieues, l'emission Tracks avait reuni
sur un plateau Joey Starr, Ekoue et Disiz, afin de realiser autour
d'une table un etat des lieux. La description concernant Disiz se
terminait ainsi : « Disiz La Peste detonne dans le hip hop, (...)
son hip hop parodique et humoristique sort du ghetto rap. (...),
ontre la demagogie du rap de rue, ce metis franco-senegalais, refuse
de se laisser enfermer dans les cliches des banlieues, au point, pour
les puristes, de trahir la cause hip hop... ». Alors non, Disiz n'a en
aucun cas trahi la cause hip hop. Il a toujours su ramener un vent
frais dans ce genre musical que beaucoup tente d'enfermer. Il en faut
pour tous les gouts. Le rap permet certes de vehiculer des messages
forts, mais ne doit pas se limiter a cela. Beaucoup de composantes
font le rap et les styles sont nombreux. Quoi que l'on en dise, Disiz
aura apporte, lui aussi, sa pierre a l'edifice ! Un edifice qui selon
lui chancelle a l'heure actuelle... D'accord ou pas, il aura fait
valoir sa voix...

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 

comments (0)

Main Menu