Other

Sonic Chronicles NDS up by BenababA

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -
Sonic Chronicles NDS up by BenababA

Free and Direct Download with Usenet.nl 300GB+ free


Torrent info

Name:Sonic Chronicles NDS up by BenababA

Total Size: 124.38 MB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 0

Leechers: 0

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 0000-00-00 00:00:00 (Update Now)

Torrent added: 2009-08-26 03:39:14





Torrent Files List


2699 Sonic Chronicles - The Dark Brotherhood (EU)(M5)patched.nds (Size: 124.38 MB) (Files: 3)

 2699 Sonic Chronicles - The Dark Brotherhood (EU)(M5)patched.nds

124.36 MB

 sonic chronicles.jpg

17.01 KB

 sonic chronicles.nfo

5.94 KB
 

Announce URL: http://www.torrent411.com:56969/announce

Torrent description

***ATTENTION*** pour que ce torrent fonctionne vous devez posséder un compte sur www.torrent411.com et ensuite entrez votre passkey manuellement (torrent411.com:56969/passkeyici/announce) ou re-télécharger le torrent du site. Merci! ***ATTENTION***

Sonic Chronicles NDS up by BenababA preview 0
Sonic voit Rouge

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Depuis quelque temps, la série Sonic se cherche et essuie même quelques revers. Le hérisson avait tout envisagé pour se mettre au goût du jour et recouvrer la gloire d'antan : faire de l'hoverboard dans Sonic Riders, participer aux J.O. en compagnie du plombier dans Mario & Sonic aux Jeux Olympiques et même revenir aux sources dans Sonic the Hedgehog version 2006. Et maintenant, c'est vers le RPG que se tourne l'animal. Pour autant, il ne faut pas s'attendre à un scénario plus bluffant qu'à l'accoutumée. Tout commence deux ans après la grande défaite du docteur Robotnik, lors de laquelle son Egg Carrier s'est écrasé sur Metropolis. Tandis que Sonic parcourt le monde à la vitesse de l'éclair, Knuckles est enlevé par les Maraudeurs, une mystérieuse bande de malfaiteurs qui sème la terreur à Central City. Au même moment, de très vieux robots vraisemblablement assemblés par Robotnik refont surface à Green Hill, et les animaux deviennent agressifs sans raison apparente. Aussitôt, Tails prévient son ami de toujours. Ni une, ni deux, le hérisson globe-trotter interrompt son tour du monde et part à la recherche de son ami l'échidné, aidé de Tails et Amy. Ces premières péripéties en amènent bien sûr de nombreuses autres, qui seront autant de prétextes pour visiter des zones bien connues de l'univers Sonic, exploité avec fidélité.

Sonic Chronicles : La Confrérie des Ténèbres (DS)
Qu'on se le dise : le scénario de Sonic Chronicles n'hésite pas à utiliser des grosses ficelles, dont certaines rappellent justement Super Mario RPG. Et ce ne sont pas les rebondissements carnavalesques trop nombreux et la course effrénée vers le dramatique qui vont faciliter l'adhésion du joueur à une histoire qui mise sur le sensationnel sans vraiment savoir comment le ménager. On peut donc mettre de côté le scénario, sans oublier toutefois de saluer les efforts faits pour intégrer une dizaine de personnages fétiches de la grande saga Sonic, même si certains arrivent comme un cheveu sur la soupe et que d'autres, comme Vector le crocodile, ne font que de la figuration. Au total, ce n'est tout de même pas moins de onze personnages dont on dispose pour faire son équipe de quatre combattants. A côté de Sonic, Tails, Amy ou Knuckles, on trouve donc également Rouge la chauve-souris, Cream le lapin ou encore Big le chat, et d'autres petites surprises.

Sonic Chronicles : La Confrérie des Ténèbres (DS)
Evidemment, on ne peut pas réunir autant de personnages sans que cela ne provoque quelques accrochages ou situations cocasses, que ce soit à cause de Big, le benêt, ou de l'élégante Rouge, qui passe son temps à tenter de séduire ses compagnons mâles. Ces petites touches d'humour sont de véritables bulles de fraîcheur au milieu de ce scénario trop sérieux. En outre, plus prosaïquement, chaque personnage possède ses propres facultés qu'il développe, RPG oblige, en accumulant les points d'expérience. Par exemple, Rouge et Tails peuvent voler, tandis que Knuckles peut escalader les falaises les plus abruptes. Autant de compétences utiles sur le terrain, car Sonic Chronicles est un jeu de rôle atypique dans le sens où il conserve quelques mécaniques du jeu de plates-formes.

Super Sonic RPG

Sonic Chronicles : La Confrérie des Ténèbres (DS)
Dans Sonic Chronicles, il n'est en effet pas question que de combats et d'expérience. Les vingt zones à parcourir regorgent de passages qui ne sont empruntables que par certains personnages. En composant son équipe, on doit donc prendre en compte les capacités sur le terrain en plus de celles lors des combats, et en gardant bien en tête que l'on ne peut pas se séparer du hérisson bleu. Les différents mondes, même s'ils sont plutôt petits, doivent donc être explorés plusieurs fois afin de révéler tous leurs secrets. En pointant le stylet sur les boutons contextuels, on saute, on grimpe, on roule ou on vole. C'est amusant les premières fois, mais malheureusement, chaque zone fonctionne exactement comme la précédente, et l'impossibilité d'utiliser ses pouvoirs en dehors des zones prévues à cet effet réduit forcément la sensation de liberté. Il ne faut pas non plus compter sur la poignée de quêtes annexes pour relever l'intérêt de l'exploration, puisqu'elles consistent généralement à se rendre de l'autre côté de la carte ou à appuyer sur quatre boutons dans un ordre précis.

Sonic Chronicles : La Confrérie des Ténèbres (DS)
Par contre, en ce qui concerne les graphismes, on ne peut qu'apprécier le travail de BioWare, que ce soit pendant les combats, sur le terrain ou même lors des cinématiques mi-3D mi-BD. Les personnages, que ce soit les protagonistes ou les adversaires, sont modélisés en trois dimensions et évoluent dans des décors en deux dimensions bien dessinés et colorés. Le résultat est vraiment très agréable et rares sont les jeux DS à proposer un rendu 3D aussi réussi. L'ambiance sonore est quant à elle bien moins spectaculaire. Certaines musiques s'en sortent plutôt pas mal, mais d'autres, notamment celles des combats qui forment un drôle de mélange électro-rock, ne sont pas franchement agréables à entendre, pas plus que les bruitages dont la qualité est parfois limite.

Sonic Chronicles : La Confrérie des Ténèbres (DS)
Même si l'on arrive la plupart du temps dans une zone comme un chou au goûter, on ne se sent jamais vraiment perdu dans Sonic Chronicles : en plus des notes accessibles depuis le menu en bas à droite de l'écran tactile, les étoiles dessinées sur la carte affichée sur l'écran du haut indiquent les endroits à visiter pour accomplir les quêtes en cours. Evidemment, pour terminer le jeu, il ne suffit pas de se promener joyeusement dans chaque zone, car celles-ci sont infestées d'ennemis. Si le combat n'est généralement pas obligatoire puisque les adversaires sont visibles sur la carte et qu'il est parfois facile de les esquiver, il est cependant conseillé de faire du levelling, car le niveau de difficulté a tendance à osciller étrangement entre le trop facile et le presque impossible sans prévenir. Il ne faut donc pas non plus négliger l'équipement : armes, chaussures et accessoires, mais aussi Chaos, qui confèrent des pouvoirs plus ou moins efficaces suivant leur rareté. Le gameplay durant les combats est un mélange plutôt réussi de QTE, ce qui rend les affrontements dynamiques, et de tour par tour qui rappelle plus ou moins la jauge CTB de Final Fantasy X. Les QTE se déclenchent à chaque fois qu'un personnage, ami ou ennemi, déclenche un coup spécial ou une attaque combinée, et demandent au joueur de cliquer en rythme, de suivre un tracé précis, de tapoter rapidement, ou de faire tout ça à la suite, un peu comme dans Elite Beat Agents. Les combats ont beau être intéressants, il est regrettable que certains adversaires réapparaissent trop vite, ce qui oblige de temps en temps à refaire plusieurs fois le même combat et allonge les nombreux allers-retours parfois pesants que l'on doit effectuer.

Sonic pas des briques

Sonic Chronicles : La Confrérie des Ténèbres (DS)
Au final, Sonic Chronicles est un titre qui manque tout de même de consistance. Certes, les premières minutes emballent grâce au rythme propre à la série, aux cinématiques aussi dynamiques que les combats, ou à la qualité des graphismes et des animations. Mais les rebondissements attendus ne suffisent pas à cacher la platitude de l'aventure et le manque de profondeur d'un univers dans lequel on joue plutôt les touristes. Pas de véritables quêtes annexes, encore moins de liberté, le titre ne s'adresse pas vraiment aux connaisseurs du genre qui resteront sur leur faim une fois l'aventure principale terminée, c'est-à-dire au bout d'une bonne vingtaine d'heures, tout en en demandant peut-être parfois un peu trop aux néophytes en ce qui concerne les combats. Ceux qui ont des amis seront ravis d'apprendre qu'il est possible d'échanger en local les Chaos récoltés çà et là sous forme d'oeuf, même si le Chaos Garden est ici plutôt anecdotique en comparaison de celui de Sonic Adventure 2, par exemple. Bref, la première incursion de Sonic et sa clique dans le monde du RPG n'est malheureusement pas la grande réussite tant attendue même si le titre reste agréable à parcourir. Peut-être aurait-il fallu mettre totalement de côté l'aspect plates-formes du titre, ou alors y aller franchement en donnant plus de liberté au joueur.

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 

comments (0)

Main Menu