Classic

Musique Classique rar

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -
Musique Classique rar

Anonymous and Direct Download 300GB+ free


Torrent info

Name:Musique Classique rar

Total Size: 513.49 MB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 7

Leechers: 4

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 2010-12-30 01:18:59 (Update Now)

Torrent added: 2009-08-23 07:38:39




Torrent Files List


Musique Classique.rar (Size: 513.49 MB) (Files: 1)

 Musique Classique.rar

513.49 MB
 

Announce URL: http://open.tracker.thepiratebay.org/announce

Torrent description

Decouvrez la musqiue classique

[URL=Musique Classique rar preview 0]http://img210.imageshack.us/img210/


ci dessus :Tchaïkovsky vers 1887

La seconde moitié du 18ème siècle vit naître un nouveau style musical qui peu à peu s'est substitué au style baroque avec la modernisation progressive des instruments et l'invention de nouveaux (comme le piano-forte). Le classiscisme viennois est ainsi nommé du fait que les 4 grands compositeurs ayant cultivé ce courant étaient originaires ou résidants de Vienne, capitale politique et artisitique de l'Autriche. Géographiquement, Vienne était idéalement centrée par rapport à la Prusse, la Tchécoslovaquie, la Hongrie et l'Italie : quatre autres grandes nations musicales.
Sur le plan politique également, Vienne était l'une des villes les plus grandes et les plus puissantes de cette époque. En tant que capitale du puissant empire des Habsbourg qui englobait des terres hongroises, tchèques, yougoslaves et italiennes, Vienne était mêlée dans presque tous les conflits européens du moment.
Grande capitale politique et culturelle donc, Vienne fut le véritable berceau de la musique "classique", au sens strict du terme.
On pourrait reprocher que le terme de "classique" soit attribué à cette première école viennoise, car historiquement, il s'avère que la "musique classique" est originairement ce qui provient de la Grèce Antique. De plus, étymologiquement, l'adjectif "classique" désigne en musique la serennité et l'absence de tout sentiment. Or nous verrons que ce sont en fait les compositeurs Viennois (en premier Haydn et Mozart, puis Beethoven et Schubert), qui furent les premiers à apporter une touche personnelle et expressive à leur musique.
Par rapport au style baroque, le style viennois se caractérise par une subtilité et une finesse tout à fait inédites. Profondeur, résolution et puissance massive sont les grandes qualités de la musique baroque. Avec la musique classique, ce sont surtout la souplesse, la variété et le contraste qui la qualifient le mieux.
Les procédés rythmiques de la musique classique sont très "élastiques" ; en effet il n'est pas rare de trouver dans un même morceau des contrastes rythmiques frappants, d'autant plus que le tempo initial d'un morceau se trouve souvent altéré par la suite ; la musique tend souvent à ralentir, accélérer ou s'arrêter soudainement.
Cette précédente remarque a pour effet de rendre plus passionnante l'audition des oeuvres de style classique ; les contrastes de dynamique, mais surtout de rythme et de tempo donnent un aspect imprévisible à la musique. Ainsi très souvent on ne peut anticiper sur la suite d'une oeuvre. Au contraire, la musique baroque s'inscrit dans une mécanique continue, et très souvent on peut deviner la suite que va prendre le morceau, on imagine quelles sont les notes à venir.

[size=4]La dynamique [/size]:
Au lieu d'utiliser une dynamique régulière, comme pour la musique baroque, les compositeurs de la période classique jonglaient beaucoup avec les altérations de dynamique.
Les termes « crescendo » (augmentation progressive du volume) et « dimuendo » (baisse progressive du volume) ont d'ailleurs été utilisés pour la première fois durant cette période.
Une des raisons pour laquelle les compositeurs s'attardaient sur ces altérations fur l'invention du piano-forte. Car comme son nom l'indique, cet instrument était capable de rendre des sons tantôt doux (piano) tantôt forts (forte). L'intérêt et la popularité croissante du piano-forte fut le symbole même de cette nouvelle élasticité musicale fondée sur les contrastes de dynamique. Peu à peu le piano-forte remplaça le clavecin, car ce dernier ne correspondait plus aux exigences des compositeurs viennois ; en effet, le clavecin ne pouvait émettre qu'une dynamique régulière et uniforme. Les compositeurs se sont tournés vers le piano-forte en dépit du clavecin, car ils recherchaient un instrument à clavier qui puisse avoir la même élasticité que les autres instruments de l'orchestre.

C'est avec la période classique que l'orchestre symphonique a pu se développer. Pour la première fois, la musique orchestrale se distinguait clairement de la musique de chambre. A l'origine, l'orchestre Viennois se composait d'un groupe d'instruments à cordes : 12 violons divisés en deux groupes, 4 altos, 3 violoncelles et 1 ou 2 contre-basses jouant un octave inférieur.
Paralèlellement se joignait un groupe d'instruments à vent (flutes, haut-bois, clarinettes, bassons). Il y avait aussi des cuivres, comme les cors ou les trompettes.

Contrairement aux compositeurs baroques, les compositeurs de la nouvelle génération étaient proches de la musique populaire et folklorique.

tirez de :
http://pagesperso-orange.fr/garry.holding/music/compos.htm


D'autres liens :

http://www.pianobleu.com/bach.html


http://pagesperso-orange.fr/garry.holding/music/baroque/vivaldi/vivaldi.htm


http://www.coindumusicien.com/Lecoin/rossini.html


http://www.wa-mozart.net/


http://pagesperso-orange.fr/garry.holding/music/romantic/tchaik/tchaik.htm

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 


comments (0)

Main Menu