Other

baby girl + baby boy rarphoenix tk

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -
baby girl + baby boy rarphoenix tk

Download FREE And Anonymously


Torrent info

Name:baby girl + baby boy rarphoenix tk

Total Size: 21.66 MB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 0

Leechers: 0

Stream: Watch Full Movie @ Movie4u

Last Updated: 2015-09-12 01:09:31 (Update Now)

Torrent added: 2008-07-17 12:36:01



VPN For Torrents

Torrent Files List


baby girl + baby boy.rar (Size: 21.66 MB) (Files: 1)

 baby girl + baby boy.rar

21.66 MB
 

tracker

leech seeds
 

Torrent description

Avec vos élevages de chiens, de chats, de lapins ou même de dauphins, votre DS commence à ressembler étrangement à un zoo. Vous n'avez pas l'impression qu'un animal manque à l'appel ? Vous savez, ces étranges créatures pas très dégourdies qui se déplacent sur deux pattes. Cet oubli est désormais réparé puisque les bébés humains débarquent sur DS avec My Baby Girl.


Depuis Nintendogs, les jeux d'élevage en tout genre s'enchaînent sur la Nintendo DS. My Baby Girl marque sa différence en proposant de prendre soin non pas d'animaux, mais de mignons petits bambins joufflus. Cette fois-ci, il s'agit de s'occuper d'un bébé et de s'assurer qu'il se développe correctement dans les premiers mois de sa vie. On pourrait penser que ce principe s'apparente à ce que l'on a pu voir dans tous les jeux d'élevage sortis récemment. Pourtant My Baby Girl s'en démarque en permettant au joueur de s'attacher réellement au bébé dont il s'occupe. Cette relation particulière commence par un choix au moment de l'achat : que vous optiez pour My Baby Girl ou My Baby Boy, vous retrouvez le même jeu à la différence près qu'avec l'un votre premier bébé est une fille tandis qu'avec l'autre c'est un garçon. Quand vous aurez terminé son éducation, vous pourrez recommencer l'aventure d'être parent, mais cette fois-ci en choisissant le sexe de votre bambin. Finalement Nobilis nous propose donc deux packagings pour un jeu identique. Ce coup marketing entraîne tout de même le joueur à faire un premier choix qui marque le début de la relation avec son bébé.







Dès le lancement du jeu, d'autres choix se présentent à vous : sans surprise on vous demande votre nom puis celui de votre rejeton, vous devez aussi décider de son origine ethnique et de la couleur de ses yeux ou de ses cheveux. Vous voilà avec un petit bout en couche culotte que vous pouvez rassurer en le caressant à la pointe du stylet ou en lui parlant doucement. Autant vous prévenir : à force de vous faire réagir face à votre console portable comme s'il s'agissait d'un nourrisson, My Baby Girl risque de vous gâtifier. En effet, non seulement votre bébé est assez joliment modélisé, mais ce sont surtout ses gazouillis et ses mouvements réalistes qui finiront petit à petit par vous faire oublier qu'il ne s'agit que d'un bambin numérique. Vous vous efforcez alors de suivre les conseils de la puéricultrice et de ne pas lui parler trop fort ou d'avoir des gestes doux pour ne pas le faire pleurer. Vous devez consacrer toute votre attention à ses réactions lorsque vous le baignez ou que vous le nourrissez : si vous inclinez mal le biberon ou si la cuillerée que vous lui présentez est trop chaude, il vous fera comprendre que quelque chose cloche en geignant et en faisant la moue. Pour avoir sa coopération, il ne faut pas être avare en caresses, même si celles-ci ne l'empêcheront pas de vous inonder parfois d'un jet d'urine au moment de le changer.





Le nourrisson vous est confié alors qu'il ne sait à peu près rien faire, il ne tient plus qu'à vous de l'éveiller petit à petit au monde qui l'entoure. Les 14 premiers mois du bébé sont présentés comme autant de stades de développement. Les tâches du quotidien liées à l'alimentation et à la propreté sont très répétitives et la seule grande révolution qui vous attend est le passage du biberon aux aliments mixés, mais le fait que le bambin évolue petit à petit permet de rompre cette monotonie. Votre bébé ne grandira d'un mois qu'à la condition d'être assez éveillé et d'avoir suffisamment répété les deux actions demandées. Concrètement, au début de chaque stade de développement, un pédiatre vous indique les deux types d'exercices à effectuer avec le petit. Vous commencez par des choses simples comme le faire réagir à votre voix puis, au fil des mois, votre bambin sera capable de se tenir debout et enfin de marcher. Tous ces stades correspondent bien à la croissance d'un vrai nourrisson, mais on regrettera toutefois que l'ergonomie de ces exercices ne soit pas toujours bien pensée. Il arrive trop souvent que l'on ne comprenne pas les indications afin de réussir les objectifs. Il n'y a certes pas de limite de temps pour remplir les jauges qui permettent au bébé de vieillir d'un mois, mais il finit par être énervant d'être régulièrement interrompu par une pause repas ou un nettoyage de couche alors que l'on n'a toujours pas compris les directives du pédiatre.



Le moyen le plus sûr de vous rendre compte de la croissance et des progrès de votre bambin reste la comparaison des photos prises à différents stades de son développement. My Baby Girl l'a bien compris puisque chaque mois se conclue par une photo de votre bébé. Vous pouvez ensuite consulter votre album à tout moment histoire de verser une petite larme sur les bons moments passés. Les photos ont aussi une fonction bien plus basique puisqu'elles vous feront gagner des objets et de l'argent. Et oui, mettez un instant la morale de côté, il s'agit bien de faire votre beurre sur des images de votre enfant. Après avoir pris une photo du bébé grâce à la gâchette L ou R, vous avez le choix de l'envoyer à sa grand-mère qui vous remerciera avec un accessoire, ou de la vendre directement contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Vous pouvez toujours garder bonne conscience : vous permettez ainsi à votre rejeton d'avoir une foule de jouets ou de tenues. Avec tous ces vêtements, vous trouverez certainement de quoi donner à votre bébé un look original. En conclusion, My Baby Girl n'est ni plus ni moins qu'une alternative à la bonne vieille poupée à la différence près que votre bébé numérique évoluera au fil du temps ; malgré les quelques problèmes de maniabilité, la petite fille qui aime pouponner ses jouets y trouvera sûrement son compte.



My baby boy



Avec vos élevages de chiens, de chats, de lapins ou même de dauphins, votre DS commence à ressembler étrangement à un zoo. Vous n'avez pas l'impression qu'un animal manque à l'appel ? Vous savez, ces étranges créatures pas très dégourdies qui se déplacent sur deux pattes. Cet oubli est désormais réparé puisque les bébés humains débarquent sur DS avec My Baby Girl Boy.


Depuis Nintendogs, les jeux d'élevage en tout genre s'enchaînent sur la Nintendo DS. My Baby Boy marque sa différence en proposant de prendre soin non pas d'animaux, mais de mignons petits bambins joufflus. Cette fois-ci, il s'agit de s'occuper d'un bébé et de s'assurer qu'il se développe correctement dans les premiers mois de sa vie. On pourrait penser que ce principe s'apparente à ce que l'on a pu voir dans tous les jeux d'élevage sortis récemment. Pourtant My Baby Boy s'en démarque en permettant au joueur de s'attacher réellement au bébé dont il s'occupe. Cette relation particulière commence par un choix au moment de l'achat : que vous optiez pour My Baby Girl ou My Baby Boy, vous retrouvez le même jeu à la différence près qu'avec l'un votre premier bébé est une fille tandis qu'avec l'autre c'est un garçon. Quand vous aurez terminé son éducation, vous pourrez recommencer l'aventure d'être parent, mais cette fois-ci en choisissant le sexe de votre bambin. Finalement Nobilis nous propose donc deux packagings pour un jeu identique. Ce coup marketing entraîne tout de même le joueur à faire un premier choix qui marque le début de la relation avec son bébé.







Dès le lancement du jeu, d'autres choix se présentent à vous : sans surprise on vous demande votre nom puis celui de votre rejeton, vous devez aussi décider de son origine ethnique et de la couleur de ses yeux ou de ses cheveux. Vous voilà avec un petit bout en couche culotte que vous pouvez rassurer en le caressant à la pointe du stylet ou en lui parlant doucement. Autant vous prévenir : à force de vous faire réagir face à votre console portable comme s'il s'agissait d'un nourrisson, My Baby Boy risque de vous gâtifier. En effet, non seulement votre bébé est assez joliment modélisé, mais ce sont surtout ses gazouillis et ses mouvements réalistes qui finiront petit à petit par vous faire oublier qu'il ne s'agit que d'un bambin numérique. Vous vous efforcez alors de suivre les conseils de la puéricultrice et de ne pas lui parler trop fort ou d'avoir des gestes doux pour ne pas le faire pleurer. Vous devez consacrer toute votre attention à ses réactions lorsque vous le baignez ou que vous le nourrissez : si vous inclinez mal le biberon ou si la cuillerée que vous lui présentez est trop chaude, il vous fera comprendre que quelque chose cloche en geignant et en faisant la moue. Pour avoir sa coopération, il ne faut pas être avare en caresses, même si celles-ci ne l'empêcheront pas de vous inonder parfois d'un jet d'urine au moment de le changer.





Le nourrisson vous est confié alors qu'il ne sait à peu près rien faire, il ne tient plus qu'à vous de l'éveiller petit à petit au monde qui l'entoure. Les 14 premiers mois du bébé sont présentés comme autant de stades de développement. Les tâches du quotidien liées à l'alimentation et à la propreté sont très répétitives et la seule grande révolution qui vous attend est le passage du biberon aux aliments mixés, mais le fait que le bambin évolue petit à petit permet de rompre cette monotonie. Votre bébé ne grandira d'un mois qu'à la condition d'être assez éveillé et d'avoir suffisamment répété les deux actions demandées. Concrètement, au début de chaque stade de développement, un pédiatre vous indique les deux types d'exercices à effectuer avec le petit. Vous commencez par des choses simples comme le faire réagir à votre voix puis, au fil des mois, votre bambin sera capable de se tenir debout et enfin de marcher. Tous ces stades correspondent bien à la croissance d'un vrai nourrisson, mais on regrettera toutefois que l'ergonomie de ces exercices ne soit pas toujours bien pensée. Il arrive trop souvent que l'on ne comprenne pas les indications afin de réussir les objectifs. Il n'y a certes pas de limite de temps pour remplir les jauges qui permettent au bébé de vieillir d'un mois, mais il finit par être énervant d'être régulièrement interrompu par une pause repas ou un nettoyage de couche alors que l'on n'a toujours pas compris les directives du pédiatre.



Le moyen le plus sûr de vous rendre compte de la croissance et des progrès de votre bambin reste la comparaison des photos prises à différents stades de son développement. My Baby Boy l'a bien compris puisque chaque mois se conclue par une photo de votre bébé. Vous pouvez ensuite consulter votre album à tout moment histoire de verser une petite larme sur les bons moments passés. Les photos ont aussi une fonction bien plus basique puisqu'elles vous feront gagner des objets et de l'argent. Et oui, mettez un instant la morale de côté, il s'agit bien de faire votre beurre sur des images de votre enfant. Après avoir pris une photo du bébé grâce à la gâchette L ou R, vous avez le choix de l'envoyer à sa grand-mère qui vous remerciera avec un accessoire, ou de la vendre directement contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Vous pouvez toujours garder bonne conscience : vous permettez ainsi à votre rejeton d'avoir une foule de jouets ou de tenues. Avec tous ces vêtements, vous trouverez certainement de quoi donner à votre bébé un look original. En conclusion, My Baby Boy n'est ni plus ni moins qu'une alternative à la bonne vieille poupée à la différence près que votre bébé numérique évoluera au fil du temps ; malgré les quelques problèmes de maniabilité, la petite fille qui aime pouponner ses jouets y trouvera sûrement son compte.

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size

anydvd rarphoenix tk

0 5 2.56 MB 0
 


comments (0)

Main Menu

 

script data-cfasync="false" src="//d2ghscazvn398x.cloudfront.net/?cshgd=690275">