Movies - Other

Led Zeppelin Royal Albert Hall 1970

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -
Led Zeppelin Royal Albert Hall 1970

Free and Direct Download with Usenet.nl 300GB+ free


Torrent info

Name:Led Zeppelin Royal Albert Hall 1970

Total Size: 700.69 MB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 1

Leechers: 4

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 2011-01-01 00:12:25 (Update Now)

Torrent added: 2009-01-08 00:01:43





Torrent Files List


1970 - Led Zeppelin - Live at the Royal Albert Hall.avi (Size: 700.69 MB) (Files: 1)

 1970 - Led Zeppelin - Live at the Royal Albert Hall.avi

700.69 MB
 

Announce URL: http://tracker.torrent411.com:56969/announce

Torrent description

***ATTENTION*** Afin de télécharger ce torrent, vous devez posséder un compte sur www.torrent411.com et ensuite entrez votre passkey manuellement (http://tracker.torrent411.com:56969/votrepasskeyici/announce) ou re-télécharger le torrent directement sur le site. Merci!


Led Zeppelin   Royal Albert Hall 1970 preview 0

Led Zeppelin   Royal Albert Hall 1970 preview 1

Led Zeppelin   Royal Albert Hall 1970 preview 2

Led Zeppelin   Royal Albert Hall 1970 preview 3

Led Zeppelin   Royal Albert Hall 1970 preview 4


Pour ceux qui l'ignorent, Led Zeppelin est un groupe de rock né à la fin des années 1960 et qui s'arrêta en 1979, suite au décès de son batteur, l'emblématique John Bonham.

Les membres de ce groupe étaient Jimmy Page, l'un des plus grands guitaristes de l'histoire, selon moi le meilleur derrière Jimi Hendrix ; Robert Plant, chanteur à la voix puissante et surraigüe ; John Paul Jones, l'homme à tout faire du groupe, capable de jouer de la basse, des claviers, de la flûte ou de la mandoline ; et donc John Bonham à la batterie et à diverses percussions, une force brute phénomènale, une puissance impressionnante (il lui arrivait de jouer de la batterie à mains nues...). Ces quatre hommes formaient le plus grand groupe de rock des seventies...
Considérés (un peu caricaturalement) comme les précurseurs du hard-rock, ils n'en ont pas moins écrit et composé des morceaux plus doux, plus "folk" et donc plus écoutables pour les oreilles sensibles...
Led Zep était d'ailleurs un groupe essentiellement "de scène", qui ne se produisait jamais à la télévision (en-dehors de leur début de carrière) et qui restait relativement secret. De là s'est tissé leur mythe.
La puissance qu'ils produisaient en concert était tout simplement prodigieuse, et leur virtuosité y faisait merveille.
Malheureusement, peu de témoignages restaient de ces grands moments de musique. A peine le pauvre "The Song Remains The Same", film sorti à la suite de trois concerts donnés au Madison Square Garden en 1973. Ces concerts ne resteront pas dans les mémoires, le Zep n'était pas des plus en forme à ce moment là, sortant d'une éprouvante tournée dans tous les Etats-Unis. Bref, un film indigne d'un groupe tel que Led Zeppelin.

Le début de l'histoire de ce DVD intervient lorsque Jimmy Page apprend la vente d'un film oublié, tourné pendant l'un des concerts donnés au Royal Albert Hall de Londres en 1970. Page s'empresse d'acheter ce trésor et décide de faire un DVD regroupant toutes les apparitions filmées du groupe. Il commence donc son travail d'archéologue et retrouve, outre ce concert de 1970 et celui du Madison Square Garden de 1973, un film de 1972 (Immigrant Song), un autre de 1975 tourné lors des méga-concerts d'Earls Court, et enfin un de 1979 tourné lors du festival de Knebworth, en quelque sorte leur concert d'adieu. En bonus, la totalité de leurs apparitions télévisées, toutes de leur début de carrière, et quelques interviews et films promotionnels.
Le premier DVD est quasiment entièrement consacré au concert du Royal Albert Hall. Celui-ci est dans sa quasi-intégralité, les morceaux manquants ayant été rendus inutilisables par l'usure du temps. On y retrouve des titres issus des deux premiers albums du Zep. C'est incontestablement l'un des meilleurs passages du double DVD. Bonham est totalement déchaîné derrière sa batterie, témoin une version hallucinante de "Moby Dick" où on le voit effectuer un solo d'une dizaine de minutes, en transe. Un grand moment.
Jimmy Page n'est pas mal non plus, et enchaîne lui aussi les solos inspirés, comme sur "White Summer" ou encore "Dazed and Confused". Des sons qui prennent à la gorge et restent gravés... bref le pied intégral.
En bonus de ce premier DVD on retrouve donc les apparitions télévisées du Zep, et l'on comprend aisément pourquoi le groupe a décidé d'arrêter d'en faire après avoir vu leur passage à "Tous en scène". Devant l'orchestre de l'Armée du Salut (!), ils font une prestation honorable, mais le public présent n'est pas des plus réceptif et l'expérience télévisuelle s'arrête là.

Le deuxième DVD est plus une mosaïque de concerts. Ca commence par quelques images d'un concert Australien de 1972 ou Led Zep joue Immigrant Song. Pas un grand moment, une introduction, sans plus.
On enchaîne sur les concerts du Madison Square Garden, filmés pour "The Song Remains The Same". Jimmy Page a récupéré les films originaux afin de les remonter pour un résultat un peu meilleur. Il y parvient et l'on passe tout de même un bon moment, notamment devant le superbe "Since I've Been Loving You", un de leur plus grands titres.
Arrive ensuite Earls Court, mon passage préféré personnellement. Les trois premiers titres donnent un magnifique aperçu de ce que peuvent être les morceaux folks de Led Zep. Plant, Page et Jones sont au bord de la scène, Page est à la guitare sèche, Jones à la mandoline, et le temps se suspend durant quelques minutes. Un moment de grâce... Suivent trois titres résolument plus rock. Le merveilleux "In my time of dying" d'abord, où Page fait merveille avec sa guitare Danelectro. "Trampled underfoot" ensuite, ou Bonham se déchaîne. "Stairway to heaven" ensuite, incontestablement LE morceau emblématique du groupe, et le plus connu avec "Kashmir". Tout en accélèration. Ca commence doucement avec Jones aux claviers, et le rythme s'embale progressivement au rythme de la guitare de Page, avant l'explosion finale. Et là Page effectue un solo de guitare fabuleux, tout en inspiration et à une vitesse incroyable. Merveilleux, à donner des frissons.
Enfin, dernier concert, celui, plus dispensable de Knebworth. Au moment où cela est filmé, Led Zep est proche de la fin. Page est diminué par des problèmes de drogue, Plant dépassé par les évènements, etc. L'un des plus mauvais concerts du Zep, qui s'arrêtera peu après. On y retrouve des morceaux très connus, comme "Rock and Roll", "Achilles Last Stand", "Kashmir" ou "Whole Lotta Love", mais les versions de ce concert sont loin d'être inoubliables. Bref, à oublier, mais ce qui précède suffit amplement à faire de ce DVD un excellent DVD.
En bonus sur ce deuxième DVD, quelques interviews et films promotionnels.
Un très bon double DVD donc, qui ravira les fans de rock et bien sûr de Led Zeppelin. Personnellement je ne connaissais que peu ce groupe avant de l'acheter, et je suis réellement devenu fan depuis.
Malgré quelques passages dispensables (comme Knebworth, il aurait été mieux de mettre plus de passages de l'Earls Court), il reste tout à fait correct, et les passages magiques font oublier le reste.
Quand à la navigation, elle est des plus simples, on s'y retrouve sans mal.

Belle présentation également, le seul 'hic' étant le fait que les livrets présentant le DVD sont en anglais (alors que pour les interviews dans le DVD le sous-titrage en français est possible).
Bref, une RE-FE-RENCE !

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 

comments (0)

Main Menu