Movies - Other

Une ligue en jupon ( Tom Hanks Madonna ) //// [email protected]

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -

Torrent info

Name:Une ligue en jupon ( Tom Hanks Madonna ) //// [email protected]

Total Size: 1.03 GB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 1

Leechers: 11

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 2010-11-18 09:12:48 (Update Now)

Torrent added: 2008-12-16 16:41:19





Torrent Files List


Une ligue en jupon.avi (Size: 1.03 GB) (Files: 5)

 Une ligue en jupon.avi

1.02 GB

 jupon.nfo

0.79 KB

 jupon.rtf

7.14 KB

 ligue en jupon.tif

8.82 MB

 ligue-en-jupon.jpg

97.04 KB
 

Announce URL: http://www.torrent411.com:56969/announce

Torrent description

***ATTENTION*** pour que ce torrent fonctionne vous devez posséder un compte sur www.torrent411.com et ensuite entrez votre passkey manuellement (torrent411.com:56969/passkeyici/announce) ou re-télécharger le torrent du site. Merci! ***ATTENTION***

[size=5][color=blue]Une ligue en jupon[/color][/size]

Une ligue en jupon ( Tom Hanks Madonna ) //// Discostrew@Team411 preview 0

Réalisateur: Penny Marshall

Écrit par :Kim Wilson (story) & Kelly Candaele (story) ...

Date de sortie en salle: 1 juillet 1992 (Canada)

Genre: comédie dramatique sportive

Description:
Deux soeurs rejoignent la première équipe professionnelle féminine de baseball.

Récompenses:
Nomination pour 2 Golden Globes. Ainsi que 5 prix gagnant & 5 nominations


Acteurs:

Tom Hanks: Jimmy Dugan

Geena Davis: Dottie Hinson

Madonna: Mae Mordabito

Lori Petty: Kit Keller

Jon Lovitz: Ernie Capadino

David Strathairn: Ira Lowenstein

Garry Marshall: Walter Harvey

Bill Pullman: Bob Hinson

Megan Cavanagh: Marla Hooch - 2nd Base

Rosie O'Donnell: Doris Murphy - 3rd Base

Tracy Reiner: Betty 'Betty Spaghetti' Horn - Left Field

Bitty Schram: Evelyn Gardner - Right Field



Synopsis:

Raconte l'histoire de la ligue féminine de base-ball (La ALL-Americain Girls Baseball Ligue of 1943)Durant la Seconde Guerre Mondiale les propriétaires de la MLB on décider de former une ligue féminine de base-ball .

---------------------------------------------------------------

Petite leçon d'histoire:

Chroniques

Histoire de filles
2007-08-27

Une ligue en jupon ( Tom Hanks Madonna ) //// Discostrew@Team411 preview 1

Ne vous inquiétez pas! Mon propos ne portera pas sur les téléromans, mais plutôt sur le baseball féminin. En 1992, la réalisatrice Penny Marshall, à travers son film « Une ligue en jupon », nous a fait découvrir une page surprenante de l’histoire du baseball. Le long-métrage qui mettait en vedette Tom Hanks, Geena Davis et Madonna, bien qu’il était une fiction, fut néanmoins inspiré d’une ligue qui a belle et bien existé.

À l’automne 1942, les États-Unis sont au beau milieu de la deuxième guerre mondiale. Le conflit, qui sévit principalement en Europe et en Asie, a des répercussions importantes au pays de l’oncle Sam. La participation à l’effort de guerre change, de façon drastique, le portrait du baseball majeur et mineur.

Les joueurs sont enrôlés par milliers, ce qui oblige la majorité des ligues mineures à suspendre leurs activités. Au niveau des ligues majeures, c’est le calibre du jeu qui est considérablement affecté.

Le propriétaire des Cubs de Chicago, Philip Wrigley, craint une baisse importante de la fréquentation des amateurs. Il cherche une façon de maximiser l’utilisation des stades de baseball. Il crée donc un comité, dirigé par Ken Sells, alors directeur-général adjoint chez les Cubs, pour trouver des idées.

La proposition du comité est la création d’une ligue féminine de softball. L’idée n’est pas très bien reçue par les autres propriétaires du baseball majeur. Seul Branch Rickey accepte de participer à cette aventure.

Au printemps 1943, la « All American Girls Softball League » voit le jour. Le recrutement commence partout aux États-Unis, au Canada et à Cuba. Le responsable de la section canadienne est Johnny Gottselig, un ancien défenseur des Blackhawks de Chicago, originaire de la Saskatchewan. Son réseau de contact est dans le hockey, mais il réussit tout de même à dénicher des joueurs, ou plutôt, des joueuses de softball, dont Marie « Bonnie » Baker, qui deviendra le receveur étoile des Blue Sox de South Bend.

Un dernier camp d’essai a lieu pour toutes les joueuses sélectionnées en Amérique du Nord. Pas moins de 280 filles se retrouvent donc au Wrigley Field de Chicago. De ce nombre, 60 seulement sont choisies pour former les quatre équipes qui composent en 1943 cette nouvelle ligue. Elles joueront pour Racine et Kenosha au Wisconsin, pour Rockford en Illinois ou encore, pour South Bend en Indiana.

La ligue s’occupe de faire la répartition des joueuses. On veut s’assurer de l’équilibre entre les formations. Les échanges au cours de la saison sont fréquents, toujours dans le but de maintenir l’équilibre entre les équipes. Chacune d’elle est composée de 15 joueuses, d’un gérant, d’un gérant d’affaire et d’une dame pour faire le chaperon.

M. Wrigley attache beaucoup d’importance au comportement hors terrain et au respect du caractère féminin des joueuses. La ligue embauche Helena Rubenstein pour leur enseigner les « bonnes manières ». Une série de règlements est également mise en place pour régir par exemple; l’hygiène personnelle, la façon de se maquiller, la tenue vestimentaire, etc...

Le salaire des filles est très respectable ( pour 1943); elles gagnent entre 45,00$ et 85,00$ par semaine. Le calendrier comprend 108 parties. La première saison est un succès, 176 612 spectateurs se déplacent pour voir ce spectacle, alors unique. La qualité du calibre de jeu surprend la plupart des observateurs. Au terme de cette première saison, l’équipe des Belles de Racine est couronnée championne de la ligue.

Au cours de la première saison, la ligue changea de nom, du moins, une partie de son nom. On adopte l’appellation de baseball au lieu de softball. Ceci crée une controverse puisque les filles ne jouaient pas selon les règles du baseball.

La ligue exista de 1943 à 1954 et les règlements concernant la façon de lancer, la distance entre les buts et la grosseur de la balle furent modifiés à plusieurs reprises.

Lors de la dernière saison de la ligue, il n’y avait presque plus de différence entre les règlements pour homme et pour femme. Les femmes lançaient par-dessus l’épaule, d’une distance de 60’6’’, la balle était la même et les buts étaient à 85’ de distance, soit 5’ plus court.

L’apogée de la ligue fut atteint en 1948. Elle était composée de dix équipes et plus de 910 000 spectateurs payèrent leur entrée. Le déclin commença après la saison 1950 lorsque la ligue fut vendue et qu’une décentralisation du contrôle s’amorça.

Plus de 600 femmes auront joué dans la ligue, dont 64 canadiennes (aucune québécoise). La mère de Casey Candeale, ancien joueur des Expos, Madame Helen Callaghan originaire de Vancouver y joua plusieurs saisons.

Daniel Papillon

Note: Penny Marshall possède une imposante collection d’artéfacts sur l’histoire du baseball.

Madonna a écrit une série de livres pour enfant, dont le premier, « Les pommes de M. Peabody » utilise le baseball comme trame de fond.

source: www.capitalesdequebec.com

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 

comments (0)

Main Menu