Other

Red Factor Guerrilla (2009) NTSC (par smokachooo) ( Net)

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -

Torrent info

Name:Red Factor Guerrilla (2009) NTSC (par smokachooo) ( Net)

Total Size: 7.30 GB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 0

Leechers: 0

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 2010-10-04 01:16:10 (Update Now)

Torrent added: 2009-09-07 22:04:22



VPN For Torrents

Torrent Files List


sp-rfg.iso (Size: 7.30 GB) (Files: 3)

 sp-rfg.iso

7.30 GB

 sp-rfg.nfo

5.68 KB

 sp-rfg.dvd

0.03 KB
 

Announce URL: http://www.quebec-team.net/announce.php

Torrent description

***ATTENTION***

Pour télécharger ce torrent, vous devez posséder un compte sur Quebec-Team ! et ensuite entrez votre passkey manuellement (http://www.quebec-team.net/announce.php?passkeyici) OU re-télécharger le torrent via le site. Merci!

***ATTENTION***

Lien d'origine : http://www.quebec-team.net/torrents/Jeux-Xbox-360/torrent/Red-Factor---Guerrilla-_2009_-NTSC-_par-smokachooo_.html

- Red Faction Guerrilla - XBOX 360 - NTSC -


[img=http://www.jeuxvideo.com/boutique/redirect.php?ID=0000000400020935&Url=http%3A%2F%2Fwww%2Eamazon%2Efr%2Fdp%2FB0024N8TNG%2Fref%3Dasc%5Fdf%5FB0024N8TNG421469%2F%3Ftag%3Djeuxvideo%5Ffichesjeux%2D21%26creative%3D8006%26creativeASIN%3DB0024N8TNG%26linkCode%3Dasn]


-SmOkAcHoOo-

Trailer:http://www.youtube.com/watch?v=9Ndb3g3n52Y

-SmOkAcHoOo-

# Editeur : THQ
# Développeur : Volition
# Type : Action
# Support : DVD
# Multijoueurs : 2-16 joueurs en ligne
# Sortie France : 5 juin 2009
(2 juin 2009 aux Etats-Unis)
# Version : française
# Classification : Déconseillé aux - de 16 ans

- SmOkAcHoOo -

Sorti fin 2001, Red Faction avait été présenté comme le summum de l'interaction avec le décor dans un shoot en vue subjective. Son moteur physique, le Geo-Mode, permettait de réduire en miettes n'importe quelle surface de l'environnement et, par la même, de parfois créer un chemin pour se sortir d'une situation sans issue, dans tous les sens du terme. Pour Red Faction : Guerilla, l'équipe de développement Volition a préféré faire table rase du passé et repenser son concept. Quoi de plus normal quand on constate l'évolution de la puissance des consoles et la plus grande liberté de manoeuvre que cela suppose ?

Et justement, on pouvait espérer que ce nouvel opus pousserait dans ses derniers retranchements le concept de base permettant, par exemple, de traverser une montagne de part en part. En effet, les deux premiers Red Faction avaient démontré que cette soi-disant liberté d'action totale n'existe que sur le papier. Dans les faits, le joueur était totalement tributaire du bon vouloir des développeurs et des cheminements bien définis qu'ils avaient prévus pour servir le scénario. Un résultat en demi-teinte donc qui, comme ils nous l'ont précisé lors de la présentation de Red Faction : Guerilla fin-février à Londres, a poussé les développeurs à faire une croix sur ce concept et à ne pas utiliser une troisième fois le Geo-Mod pour permettre au joueur de creuser bêtement des trous là où ça le chantait, y compris là où cela ne servait strictement à rien.

A la place, RF Guerilla proposera un système physique très évolué qui s'appliquera essentiellement aux bâtiments présents dans le jeu. Croyez-nous sur parole, le joueur ne perdra pas au change, bien au contraire. S'appuyant sur les routines du moteur physique Havok (Half-Life 2 et Halo 3, entre autres...), l'équipe de développement Volition a mis au point une gestion des masses et de leurs forces d'interaction très réalistes : le Destruction Link. Il prend en compte des milliers de points de référence pour chaque bâtiment sur lesquels, à la moindre altération, il applique des règles fondamentales comme la gravité, la résistance par rapport au poids et à la nature de la matière, etc.

Trop compliqué ? Alors parlons de ce que nous avons pu constater durant la présentation. Tous les bâtiments seront destructibles et on pourra créer des points de faiblesse susceptibles de provoquer, par exemple, une chute plus ou moins inattendue mais toujours très réaliste d'un plafond, d'un mur ou d'un toit. Seulement une partie ou la totalité de ces surfaces pourra être affectée, selon la nature et la puissance des impacts. Les développeurs ont même poussé le raisonnement à fond puisque certains morceaux ne s'écroulent que plusieurs secondes après qu'on les ait touchés, cette lenteur étant due à des forces contradictoires presque équilibrées. Il est à noter que, dans ce cas, le son lugubre que font les matières en mouvement ne laisse que peu de doute : c'est instable et ça peut tomber à tout moment. Dans le jeu, il s'agira donc de pénétrer à l'intérieur des bâtiments dans cet état avec un maximum de prudence car, si le plafond lui tombe sur la tête, le personnage qu'on dirige aura du mal à s'en remettre.

Autour de ce concept qui, par rapport aux deux premiers opus, s'avère à la fois similaire dans l'idée mais très différent dans les résultats, Red Faction : Guerilla tournera également le dos à l'idée du First Person Shooter. Contrairement à RF 1 et 2, Guerilla proposera un traitement à la troisième personne, solution décidément très en vogue. Là-dessus, les développeurs ont justifié leur choix en avançant qu'il était préférable d'avoir une caméra extérieure plutôt qu'une vue subjective de l'action pour mieux profiter des qualités de leur système physique. C'est un point de vue (c'est le cas de le dire...). Plus prosaïquement, sachez que le scénario nous emportera à nouveau sur la planète Mars, cinquante ans après le dernier volet de la série. Là, on se retrouvera opposé aux forces de l'EDF, la milice chargée de mater le soulèvement des mineurs dont on fait partie.

S'il s'appelle Guerilla, c'est que ce troisième Red Faction imposera de livrer une bataille larvée faite de petites victoires plutôt qu'une guerre totale et frontale que les mutins, moins bien armés que leurs adversaires, n'auraient aucune chance de remporter. Ces derniers feront donc appel à des armes très peu conventionnelles puisqu'il s'agira le plus souvent de leurs outils. Mais, justement, cet arsenal réserve quelques surprises très originales qui mettront bien en avant les propriétés physiques du jeu. Citons par exemple le marteau très puissant que ne quitte jamais le héros ou, à l'autre extrémité du spectre, une sorte de chariot-élévateur bipède, sans doute inspiré par celui qu'utilise Sigourney Weaver à la fin d'Aliens de James Cameron. Aux commandes de celui-ci, il suffit de mettre la première pour traverser complètement un bâtiment. Ce n'est pas forcément la meilleure des tactiques car Red Faction : Guerilla sera un jeu stratégique, comprenez qu'il s'agira de s'emparer de territoires pour asseoir son autorité.

Et justement, il sera peut-être plus intéressant de conserver les infrastructures afin de les utiliser à son bénéfice pour faire face à l'inévitable contre-attaque de l'EDF, plutôt que de tout détruire juste pour s'émerveiller devant les capacités du moteur physique. Autre chose : il ne sera pas forcément utile d'éliminer tous les hommes de l'EDF présents sur une zone pour l'annexer. En effet, le moral des ennemis sera géré. Donc, ils devraient finir par décamper quand ils comprendront qu'ils ne peuvent plus gagner. Il y aura certainement encore plein de choses à découvrir et à affiner d'ici à la sortie de Red Faction : Guerilla prévue pour 2009. Toutefois, nous pouvons d'ores et déjà vous annoncer qu'il bénéficiera d'un mode multijoueur qui permettra d'accueillir de 12 à 16 joueurs par partie.
- SmOkAcHoOo -

Format : ISO
Plateforme : Xbox 360
Langue : Multi-Lang
Région : NTSC
Nombre de fichiers : 2 Fichiers
Taille des fichiers : 7,29 GB (7 838 701 270 octets)

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 


comments (0)

Main Menu