Documentary

Massoud L'afghan Divx5 Ac3FRENCH kykyou avi

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -
Massoud L'afghan Divx5 Ac3FRENCH kykyou avi

Free and Direct Download with Usenet.nl 300GB+ free


Torrent info

Name:Massoud L'afghan Divx5 Ac3FRENCH kykyou avi

Total Size: 692.49 MB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 0

Leechers: 0

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 2012-05-23 13:23:22 (Update Now)

Torrent added: 2009-09-01 16:51:40





Torrent Files List


Massoud-L'afghan-Divx5-Ac3.avi (Size: 692.49 MB) (Files: 1)

 Massoud-L'afghan-Divx5-Ac3.avi

692.49 MB
 

Announce URL: http://www.smartorrent.com:2710/announce

Torrent description

[color=red][size=14]Massoud-L'afghan-Divx5-Ac3[/size][/color]
Massoud L'afghan Divx5 Ac3FRENCH kykyou avi preview 0

[size=9]S’il est un homme qui contribua, en France et dans le monde,à faire connaître la figure et le combat du commandant Massoud, c’estbien Christophe de Ponfilly. En 1981, avec Jérôme Bony, il réalise enAfghanisant Une vallée contre un empire, son premier reportage surcelui que l’on surnommait "le Lion du Panshir", du nom de la valléed’où il était originaire. A compter de cette date, il retournerarégulièrement en Afghanistan, d’où il rapportera sept autres films.Massoud l’Afghan , tourné en 1997, est le dernier. C’est aussi lefilm-bilan de toutes ses années de complicité avec ce « pays lointain,en guerre, dont tout le monde se fout, ou presque ».

Depuis les attentats du 11 septembre, évidemment, l’attention s’estinversement focalisée sur l’Afghanistan. Mais n’était-ce pas trop tard? Trois jours auparavant, le commandant Massoud était assassiné,victime d’un attentat-suicide. Ainsi prenait fin une vie passée presqueentièrement à combattre : le régime afghan lui-même dans un premiertemps, l’armée soviétique ensuite, pendant dix ans; les talibans enfin,depuis 1994. Toutes ces années, Massoud et ses compagnons les ontpassées seuls, ou presque, dans une vallée perdue des contreforts del’Himalaya. En avril 2001, pour la première fois, Massoud était reçu auParlement Européen par Nicole Fontaine. Il mit en garde l’Occidentcontre les dangers de l’islamisme et des talibans. On connaît la suite.C’est sans doute pourquoi, voici quelques mois, Christophe de Ponfillysous-titrait le dernier livre qu’il publiait sur Massoud : « celui quel’Occident n’a pas écouté. » C’est également là, en grande partie, cequi fait la force de ses films : ils nous montrent ce que nous n’avonspas cherché à voir pendant des années, et qu’aujourd’hui nous nepouvons que regretter d’avoir laissé de côté. Christophe de Ponfilly,lui, était là. Avec des moyens de misère, et dans des conditionsextrêmes, il filmait des hommes au bord de l’anéantissement. Pourtant,ses images sont empreintes d’une étonnante sérénité. Peut-être est-celà l’influence de Massoud, dont le visage, tout au long du film, estl’expression même de cette sérénité. Le fruit, sans doute, del’assurance d’un combat juste. A tel point que Christophe de Ponfillyne peut réprimer son étonnement, au milieu du film, dans une des raresséquences tournées au cœur d’un combat, de voir soudain Massoudnerveux, stressé...

Voilà donc un témoignage remarquable sur un homme qui forcel’admiration. Ce coffret contient deux DVD qui permettent d’avoir unregard très complet sur le conflit afghan et la figure de Massoud.Outre Massoud l’Afghan, on trouve également Une vallée contre unempire, ainsi qu’une interview de Christophe de Ponfilly qui revientsur ses voyages en Afghanistan et sa relation avec Massoud. Comment nepas admirer ce travail ?

Christophe Gazeau
( Mis en ligne le 14/04/2002 )[/size]
Massoud, l'Afghan

Réalisation
Christophe de Ponfilly
Durée

Année de production
89 minutes

1998
Diffusé sur

1ère diffusion
La Sept ARTE

02/10/1998
Prix spécial du Jury - Prix Public Jeune - Prix Planète au FIGRA 1998
Prix du Meilleur Documentaire 98 au Festival dei Popoli à Florence
Prix spécial du Jury au Festival Mondial de Télévision 2000 à Tokyo
Grand Prix du 18ème festival du film Montagne et Aventures d'Autrans
Résumé
-


“Afghanistan. Pays lointain, en guerre, dont tout le monde se fout. Oupresque... Dans le tumulte d’images et de sons du monde moderne, tenirune caméra a-t-il encore un sens ? Lorsque j’ai commencé ce film, il ya 16 ans, je ne me posais pas la question. J’allais rencontrer deshommes remarquables dont le commandant Massoud. Pas des héros depacotille, ni des produits de marketing comme on nous en fabrique tantaujourd’hui. J’ai rassemblé les traces de cette singulière aventurepour survivre à tout ce bluff qui nous entoure... et pour quelque chosede plus précieux que je vais vous confier. ”
Ce sont les premières paroles de ce film commencé en 1981, dans laclandestinité de la guerre d’Afghanistan. J’y raconte l’histoire dedeux solitudes et de deux combats : celle d’un chef de guerre, héroscharismatique de la résistance afghane lorsqu’elle tenait tête àl’armée soviétique et la mienne, celle de celui qui filme ets’interroge. Témoigner oui, mais dans quel désert ? En 90 minutes,l’histoire se raconte égrenant les étapes du destin d’un “héros” etd’un cinéaste dont le regard parvient sans doute à plus de maturité.Aventure tragique.
Reste qu’un film, pour moi, sera toujours un fil, fragile certes, maisqui nous lie les uns, les autres. Et si des 30 films que j’ai déjàréalisés celui-ci interpelle, j’aurai l’impression que ce que nousfaisons, à filmer les hommes, a encore quelque utilité...

-
Florilège de presse

Le Nouvel Observateur
"Depuis dix-huit ans, Christophe de Ponfilly ne cesse de promener sacaméra dans les maquis afghans. Les images qu'il ramène cette fois dela vallée du Panjshir sont saisissantes. D'une subjectivité pleinementassumée, son documentaire est une extraordinaire peinture de la guerreet un véritable moment de vérité... Impossible de regarder ce filmcomme un documentaire ordinaire, fût-il de talent. Bien étourdi celuiqui n'y verrait qu'un portrait du mythique commandant Massoud, chefombrageux d'une tendance modérée - disons civilisée - de la guérillamusulmanne".

Télérama
"Massoud, l'Afghan est le récit d'une vie et d'un engagement, celuid'un témoin qui doute de plus en plus de son utilité. A quoi bon cesimages déversées sur des petits écrans qui les engloutissent au milieude tout le reste ? Question cruciale doublée d'une belle leçond'humanité".
Les Inrockuptibles
"Le talent de Ponfilly est d'avoir compris, aimé, respecté lapersonnalité de ce Massoud, sans jamais chercher à la bousculer. Labeauté du film tient aussi, en même temps, au mode de récit, libre,proche de la confidence. Une confidence intime d'un cinéaste engagé,s'interrogeant sur le sens de son travail, sur le rôle de ses images".

L'Express Magazine
"Plus qu'un simple témoignage, ces images révèlent l'engagement totaldu cinéaste en faveur du peuple afghan qui crie en silence sa détresse."

Première
"...même s'il semble s'échiner à faire dire à Massoud ce que luiaimerait tant entendre, on ne peut que respecter cette belle fidélité àcette figure dont la taciturnité même est émouvante".

Broadcast
"... au-delà de l'aspect purement documentaire du film, son réalisateura opéré un vrai travail de réflexion sur son métier et ce qu'il donnaità voir aux téléspectateurs, sans qu'il s'agisse uniquement d'uneintrospection prétentieuse. Et puis, le film raconte de belleshistoires. Celle du charismatique commandant Massoud et du journaliste,dont les destins se croisent depuis maintenant dix-sept ans."
Massoud L'afghan Divx5 Ac3FRENCH kykyou avi preview 1
Massoud L'afghan Divx5 Ac3FRENCH kykyou avi preview 2

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 

comments (0)

Main Menu