Comedy

Evolution TRACKERSURFER french dvdrip avi

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -
Evolution TRACKERSURFER french dvdrip avi

Anonymous and Free Direct Download 300GB+


Torrent info

Name:Evolution TRACKERSURFER french dvdrip avi

Total Size: 699.76 MB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 0

Leechers: 0

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 2010-05-27 12:54:37 (Update Now)

Torrent added: 2009-08-31 05:37:18



VPN For Torrents

Torrent Files List


Evolution.FRENCH.DVDRiP.XviD.TRACKERSURFER.avi (Size: 699.76 MB) (Files: 1)

 Evolution.FRENCH.DVDRiP.XviD.TRACKERSURFER.avi

699.76 MB
 

Announce URL: http://trackersurfer.fr/announce.php

Torrent description

vous devez venir sur: http://trackersurfer.fr/
pour avoir le fichier



Evolution TRACKERSURFER french dvdrip avi preview 0

[color=blue][size=4]Genre : Comédie SF déjantée
Durée :1h42

Avec David Duchovny (Dr. Ira Kane), Dan Aykroyd (Governor of Arizona), Julianne Moore (Dr. Allison Reed), Orlando Jones (Dr. Harry Block), Seann William Scott (Wayne Green), Ted Levine (General Woodman), Ethan Suplee, Michael Bower, DannyPat Kilbane, Ty Burrell, Katharine Towne

Après la chute d’un astéroïde dans le désert d’Arizona, sous les yeux ébahis d’un jeune aspirant pompier en train de répéter ses exercices, le Dr Harry Block (Orlando Jones) embarque le Dr Ira Kane (David Duchovny) pour jeter un coup d’œil sur la roche spatiale. En prélevant un échantillon, les deux scientifiques constatent qu’un liquide bleuté suinte de la pierre. De retour dans le labo de l’université de Glen Canyon, Ira Kane entreprend une première analyse des échantillons et découvre, en observant le liquide au microscope, une prolifération d’organismes unicellulaires en pleine phase de reproduction. Déjà abasourdi par la découverte d’une forme de vie extraterrestre, Kane ramène son collègue au labo et les deux savants, rêvant déjà au prix Nobel, se retrouvent confrontés à une nouvelle surprise. En à peine quelques heures, les organismes étrangers ont considérablement mutés, passant de l’état de protozoaires à celui de corps multicellulaires, une évolution de plus de 200.000 ans à l’échelle du passé terrestre.
Bien vite, l’armée, sous la direction scientifique du Dr Allison Reed (Julianne Moore), prend la direction des opérations, boucle le périmètre et vire, manu militari, Kane et Block devenus indésirables. Malheureusement, il est déjà trop tard. L’invasion à déjà commencée ...

Ivan Reitman, toujours fidèle au genre de la comédie parodique, plonge cette fois dans la science-fiction. Après s’être attaqué, dans les années 80, aux univers fantastiques et, plus précisément, aux manifestations ectoplasmiques, agissements de spectres et autres caprices de poltergeists, il débusque ici l’un des thèmes majeurs de la SF, à savoir l’invasion extraterrestre, qu’il assaisonne des gaudrioles de son cru qui lui ont déjà values le succès de « Ghostbusters ». David Duchovny, Orlando Jones et Julianne Moore viennent remplacer Harold Ramis, Bill Murray et Sigourney Weaver (Dan Aykroyd étant ici gouverneur de l’état d’Arizona) dans une nouvelle comédie déjantée dans laquelle on retrouve les stéréotypes chers aux réalisateurs de « S.O.S Fantômes », les militaires aussi méchants que bêtes, les politiciens irresponsables et surtout le groupe de savants farfelus : David Duchovny, ex-colonel scientifique de l’armée, viré suite à des expériences douteuses de vaccination, jouant sur plusieurs registres en usant de l’aura de son personnage de Fox Mulder, Orlando Jones, dans un style que ne lui renierait pas Eddy Murphy, en savant loufoque que seul la renommée et le succès auprès des femmes motive, et Julianne Moore, l’épidémiologiste du gouvernement, dont l’une des particularités est de jamais rater un tapis dans lequel se prendre les pieds.
Au niveau visuel, l’évolution ultra rapide des envahisseurs microscopiques en mutants protéiformes, permet à Ivan Reitman de nous présenter une large galerie de créatures plus ou moins monstrueuses et revisiter les productions d’horreur insectoïdes, pour bifurquer vers le monde perdu de « Jurassic Park » et terminer sous la menace d’un « Blop » géant, lui-même prêt à subir un assaut anal aux relents de « Independance day ».
Vous l’aurez compris, sans être d’un intérêt primordial, « Evolution », grâce à ses effets spéciaux réussis et à une interprétation de qualité, devrait faire passer, malgré certaines déviances scatologiques de l’humour, un bon moment aux amateurs de comédie délirante, et plus particulièrement à ceux de « S.O.S Fantôme ».



Réalisation : Ivan Reitman
Scénario : David Diamond, David Weissman, Don Jakoby d’après une histoire de Don Jakoby
Producteur(s) : Daniel Goldberg, Joe Medjuck, Ivan Reitman
Corpoducteur(s) : Paul Deason
Producteur(s) associé(s) : Sheldon Kahn, Ken Schwenker, Ronell Venter
Producteur(s) exécutif(s) : Jeff Apple, Tom Pollock, David Rodgers, Steven Spielberg Musique originale : John Powell
Musique additionnelle : Gavin Greenaway, James McKee Smith
Image : Michael Chapman
Montage : Wendy Greene Bricmont, Sheldon Kahn
Distribution des rôles : Margery Simkin
Création des décors : J. Michael Riva
Direction artistique : David F. Klassen, Richard F. Mays
Décorateur de plateau : Lauri Gaffin
Création des costumes : Aggie Guerard Rodgers

Production : The Montecito Picture Company
Distribution : Columbia TriStar Films [fr] (France)
Effets spéciaux : Amalgamated Dynamics, Pacific Data Images (PDI), Tippett Studio [/size][/color]

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 


comments (0)

Main Menu