Movies - Other

Mort a Venise VOSTFR+(eng es it) DvDRipxviD upbycorsairegilteam

  • Download 5x Faster
  • Download torrent
  • Direct Download
  • Rate this torrent +  |  -
Mort a Venise VOSTFR+(eng es it) DvDRipxviD upbycorsairegilteam

Free and Direct Download with Usenet.nl 300GB+ free


Torrent info

Name:Mort a Venise VOSTFR+(eng es it) DvDRipxviD upbycorsairegilteam

Total Size: 1.62 GB

Magnet: Magnet Link

Seeds: 0

Leechers: 0

Stream: Watch Online @ Movie4u

Last Updated: 0000-00-00 00:00:00 (Update Now)

Torrent added: 2009-08-28 23:12:18





Torrent Files List


Morte a Venezia vostfr (Size: 1.62 GB) (Files: 8)

 Morte a Venezia vostfr

  Morte a Venezia .avi

1.54 GB

  morte a Venezia(Fr).srt

53.14 KB

 sous-titre du film eng-es-it

  Morte a Venezia(En).srt

36.89 KB

  Morte a Venezia(Es).srt

71.71 KB

  morte a Venezia(It).srt

37.71 KB

 Visconti's Venice reportage VOSTeng

  Visconti's Venice.avi

79.62 MB

  Visconti's Venice.idx

29.60 KB

  Visconti's Venice.sub

2.22 MB
 

Announce URL: http://tracker.torrent411.com:56969/announce

Torrent description

***ATTENTION*** Afin de télécharger ce torrent, vous devez posséder un compte sur www.torrent411.com et ensuite entrez votre passkey manuellement (http://tracker.torrent411.com:56969/votrepasskeyici/announce) ou re-télécharger le torrent directement sur le site. Merci!

[size=5]Merci de continuez à seeder le torrent le plus longtemps possible, pour cela ne fermez pas votre client une fois le téléchargement achevé. Merci.[/size]

[size=5]Mort à Venise[/size]
Mort a Venise   VOSTFR+(eng es it)   DvDRipxviD   upbycorsairegilteam preview 0
[size=3]Mort à Venise (Death in Venice selon sa langue de tournage, Morte a Venezia selon sa langue de production) est un film franco-italien réalisé par Luchino Visconti, sorti sur les écrans en 1971.[/size]

[size=5]Synopsis[/size]

[size=3]L'action se déroule en 1911, à la Belle Époque, dans une Venise visitée par la bourgeoisie insouciante, avant les drames qui vont surgir. Dans l'hôtel de luxe où il loge, Gustav von Aschenbach, vieux compositeur en villégiature (très librement inspiré de Gustav Mahler), est troublé par un jeune adolescent androgyne, le Polonais Tadzio, qui semble incarner l'idéal de beauté éthérée à laquelle il a désespérément tenté de donner expression dans ses créations.

Ce déconcertant garçon ayant, par des regards croisés, pris conscience de sa fascination, l'artiste rêve de l'aborder, et en vient à remettre en question les certitudes de sa vie tout entière.

Dans une ville qu'il sait en proie à une épidémie de choléra cachée par les autorités, Aschenbach, au lieu de fuir, s'enfonce dans la déchéance (songeant à alerter la famille du jeune Polonais), puis meurt sur la plage du Lido après avoir une dernière fois contemplé Tadzio, son bien-aimé à qui il n'aura jamais osé parler[/size]
Mort a Venise   VOSTFR+(eng es it)   DvDRipxviD   upbycorsairegilteam preview 1

[size=5]Commentaires[/size]

[size=3]Le film est principalement inspiré par la nouvelle de Thomas Mann, La Mort à Venise (éditée en 1913), mais aussi par un de ses romans, Le Docteur Faustus ; le directeur de l'hôtel devant par ailleurs beaucoup à un personnage imaginé par Marcel Proust.

Il est une méditation sur la pureté, l'impureté, le mal-être, la beauté ; l'homme qui en un instant se rend compte qu'il n'a pas pris conscience du temps passé.[/size]


[size=5]Fiche technique[/size]

[size=3]* Titre français : Mort à Venise
* Titres originaux : Death in Venice et Morte a Venezia
* Réalisateur : Luchino Visconti
* Scénario : Luchino Visconti et Nicola Badalucco
* Adapté de la nouvelle La Mort à Venise, de Thomas Mann
* Également inspiré du roman Le Docteur Faustus, de Thomas Mann
* Production : Luchino Visconti pour Alfa Cinematografica
* Musique : Gustav Mahler, Modeste Moussorgsky et Ludwig van Beethoven
* Directeur de la photographie : Pasquale de Santis
* Décors : Fernando Scarfiotti
* Costumes : Piero Tosi
* Montage : Ruggero Mastroianni
* Film franco-italien
* Langue de tournage : anglais (et italien, français, allemand, russe)
* Durée : 131 minutes
* Date de sortie : 1971
* Genre : drame[/size]


[size=5]Distribution[/size]

[size=3]* Dirk Bogarde : le compositeur Gustav von Aschenbach
* Silvana Mangano : la mère de Tadzio
* Björn Andresen : Tadzio, l'éphèbe (garçon au visage d'ange)
* Marisa Berenson : Frau (Madame) von Aschenbach
* Romolo Valli : le directeur de l'hôtel
* Nora Ricci : la gouvernante
* Carole André : Esmeralda[/size]


[size=5]Récompenses[/size]

[size=3]* Festival de Cannes 1971 : Prix du 25e anniversaire du Festival international du film, décerné à Luchino Visconti pour Mort à Venise et l'ensemble de son ½uvre.[/size]


[size=5]Autour du film[/size]

[size=3]* L'utilisation de l'adagietto, de la 5e symphonie de Gustav Mahler, engendrera un engouement pour la musique du compositeur, et sortira définitivement son ½uvre tout entière du (relatif) purgatoire dans lequel elle était confinée depuis sa disparition.
* Björn Andresen, l'acteur jouant le jeune Tadzio, a fait plus tard une carrière dans la musique (y compris comme compositeur) et quelques longs métrages suédois.[/size]

Mort a Venise   VOSTFR+(eng es it)   DvDRipxviD   upbycorsairegilteam preview 2
[size=5]Critiques Spectateurs[/size]


[size=3]Un film extraordinaire, cruel, sur l'art, la beauté et la mort, avec une ambiance inoubliable. Peu de dialogues mais tout est dit grâce au jeu très touchant des deux acteurs principaux. Un ensemble vraiment passionnant.

Un amour platonique entre un vieux compositeur au crépuscule de sa vie et un adolescent à Venise sur fond de réflexion sur l'art:le Beau est-il une pure création de l'esprit humain dans un monde globalement laid et souillé, ou existe-t-il dans la nature? Le vieil homme penche vers la première thèse et la Venise suffocante et infectée semblerait lui donner raison;mais l'apparition du bel adolescent remet tout en question et l'ébranle au plus profond de lui-même.Un grand chef-d'oeuvre cinématographique à tout point de vue.

Ce film de Lucchino VISCONTI est loin d'être politiquement correct avec cette histoire d'un amour impossible et interdit mais noble entre Gustav VON ASCHENBACH et Tadzio, âgé de 14 ans, l'âge de tous les émois et de toutes les découvertes. Néanmoins, à l'époque, il a eu un grand succès. Depuis, il est devenu un film-culte. Les 2 principaux interprêtes, Dirk BOGARDE dont j'avais déjà apprécié la prestation dans Chaque soir à neuf heures et un Bjorn ANDRESEN éblouissant et lumineux notamment par son physique androgyne et son sourire font de par leur relation que beaucoup jugeraient scandaleuse le succès du film. Lucchino VISCONTI a eu le courage de mettre cette relation amoureuse entre un majeur et un mineur à l'écran. Peu de réalisateurs avaient osé aborder le problème de l'homosexualité à l'écran mais il est vrai que ce film a été tourné quelques années après Mai 68 et qu'enfin les langues commençaient à se délier et les idées à se libérer. Ceci d'ailleurs explique en grande partie le succès du film. Quoi qu'il en soit, allez le voir s'il se joue dans un cinéma près de chez vous ou alors achetez le DVD. Ainsi, vous serez sûrs de passer un bon moment que vous n'oublierez pas de sitôt.

Un chef-d'oeuvre des années 70. Visconti aborde des thèmes intéressants comme la solitude, l'homosexualité ou encore la mort. Brillant d'un point de vue visuel. Dirk Bogarde est un acteur de très grande classe. Inoubliable !

Sûrement le meilleur film de Visconti et film du cinéma italien. Ce magnifique chef-d'oeuvre est une oeuvre magistrale comme le Parrain, on contemple, on ne critique pas, on consulte. Un exemple d'interprétation, de mise en scène... c'est vraiment du travail d'orfèvre. Magnifiquement culte.

Film d'une lenteur majestueuse que la musique de Mahler accompagne merveilleusement, reflexion sur l'art, la vieillesse, la mort mais aussi l'homosexualité refoulée, Bogarde étincelant, Visconti au sommet de son art, magnifique un chef d'oeuvre parmi les premiers de l'histoire du cinema.[/size]
Mort a Venise   VOSTFR+(eng es it)   DvDRipxviD   upbycorsairegilteam preview 3

[size=5]http://www.arte.tv/fr/mouvement-de-cinema/Luchino-Visconti/406310,CmC=490184.html
LE FILM[/size]


[size=3]Dans ce chef-d'½uvre réalisé en 1971, un vieux compositeur allemand malade, Gustav von Aschenbach (admirable Dirk Bogarde) s'éprend, dans la Venise du début du siècle, d'un jeune adolescent polonais, Tadzio, représentant pour lui une incarnation de la perfection, de la beauté pure. Visconti a trouvé dans la nouvelle de Thomas Mann (La Mort à Venise, 1912) tout ce qui constituait ses racines intellectuelles (Goethe, Nietzsche, Mahler) et ses préoccupations (le créateur face à la mort, la recherche de la perfection), ce qui contribue à faire de cette adaptation un film paradoxalement très personnel, d'où ressortent deux thèmes majeurs universels, la beauté et la mort, et dans lequel Visconti va à l'encontre des attentes, inversant souvent les valeurs.

On a beaucoup reproché au réalisateur son recours abusif aux zooms, atténuant soi-disant l'impact esthétique du film. S'il est vrai que ceux-ci semblent gâcher, au premier abord, l'appréciation de la composition picturale, ils n'en sont pas moins parfaitement maîtrisés. Et s'il est vrai qu'ils sont nombreux, ils ne sont pas pour autant vides de sens. Mort à Venise traite, entre autres, du désir. En ce sens l'utilisation du zoom est un choix esthétique délibéré de la part de Visconti, qui cherche à faire de la caméra un ½il qui désire, cherche et caresse de son regard l'objet du désir. Or quoi de mieux que le zoom peut rendre cet effet ? Une fois accepté ce choix esthétique étonnant mais pertinent et admise la maîtrise de son utilisation, le film, remarquable reconstitution historique, révèle toute sa beauté plastique.

[size=3]La beauté est au centre du film. Elle est personnifiée par le personnage de Tadzio, qui réveille un sentiment inconnu de désir chez le vieil artiste en quête d'idéal, de perfection. L'idéal qu'il a vécu, les meilleurs moments de sa vie, sont des instants de bonheur familial avec sa femme et sa fille. La mort de cette dernière, créant soudain un vide affectif, l'a probablement plongé dans la crise de création qui l'a, indirectement, mené jusqu'à Venise. Venise où il retrouve cette notion de bonheur familial, matérialisée par la douceur de vivre de la famille polonaise sur la plage du Lido. Et c'est le jeune Tadzio qui, au-delà du désir et de la réflexion qu'il inspire sur la beauté et la perfection, va combler le vide affectif du vieil Aschenbach.

Pourquoi Tadzio ? D'abord pour sa remarquable beauté, mais aussi parce que, seul garçon au milieu d'une famille de femmes, il attire l'attention. C'est d'ailleurs la compagnie de ses femmes qui en ont fait un objet désirable : avec ses cheveux longs, il ressemble d'abord à une femme, et sa grâce l'entoure d'un mystère propre à éveiller le désir. Là encore Visconti va à l'encontre des attentes, faisant de cet Apollon un personnage androgyne. En outre les vêtements qu'il porte tout au long du film ne font qu'évoquer les clichés du fantasme : d'abord en uniforme d'écolier, il apparaît ensuite dans un habit ressemblant fort à un uniforme d'officier, et porte le reste du temps un maillot de bain laissant apparaître ses formes parfaites.[/size]

[size=3]Tout cela contribue à troubler Aschenbach, qui entame alors une relation à distance avec le bel adolescent. Cette relation -qui ne sera jamais consommée- est basée sur le regard : le compositeur emploie la majeure partie de son temps à observer Tadzio qui, s'en apercevant, entre dans son jeu. Il lui " offre " des regards et des sourires, qui remplissent d'un ineffable sentiment le corps et l'esprit de l'amoureux transis qu'est Aschenbach. Puis, poussé par des amis moqueurs qui ont deviné les sentiments du vieil homme, il l'incite à le suivre, au sortir d'un ascenseur, par un regard et une démarche insistants. Scène d'une cruauté atroce, après laquelle Aschenbach, démasqué, est envahi de honte et rentre dans sa suite la mort dans l'âme. C'est donc le jeune qui domine le vieux et peut faire de ce dernier ce qu'il veut. Les rôles sont inversés ; l'initié potentiel devient l'initiateur.

Frustré, l'amoureux reste transis et se contente d'une relation à distance, ne faisant jamais le " premier pas ". Les seules extériorisations de ses sentiments sont des signes de main lorsque Tadzio ne le voit pas et une phrase d'adieu lorsqu'il ne l'entend pas… Est-ce pour autant de la frustration ? Le plus beau de l'amour n'est-il pas plus dans le désir que dans le passage à l'acte ? Tadzio reste ainsi le but du voyage initiatique de cet artiste en crise : un idéal de beauté, une image de la perfection et surtout un objet de désir inaccessible (ne serait-ce qu'à cause des convenances).[/size]
Mort a Venise   VOSTFR+(eng es it)   DvDRipxviD   upbycorsairegilteam preview 4
[size=3]Ce désir devient une obsession qui consume le c½ur d'Aschenbach et que symbolisent les feux brûlant -par mesure d'hygiène- dans les rues de Venise. A travers les regards (qui " donnent à voir la circulation du désir "*), le silence, la lenteur étouffante des scènes et la musique mélancolique de Mahler, qui semble avoir été écrite pour le film (géniale idée de la part de Visconti que d'avoir fait de l'Aschenbach-écrivain de Thomas Mann un avatar de Gustav Mahler !), le cinéaste suggère à merveille la montée de cette obsession et de l'angoisse qui se réveille chez ce vieil homme.

L'angoisse d'Aschenbach, c'est l'impureté de ses sentiments (limitée par l'élévation de l'esprit que représente pour lui l'admiration de la "beauté grecque"), c'est son impuissance, son incapacité de créer face à la beauté même, c'est le temps qui passe, c'est la mort.

Deux personnages fantasques maquillés, placés sous le signe de l'apparence, dénoncent le caractère impur et malsain des pensées d'Aschenbach. D'abord lors de l'arrivée en bateau à Venise, où un vieux fou guindé, sorte de dandy décadent et aliéné, se met à lui rire au nez et annonce sa déchéance. Ensuite sur la terrasse de l'hôtel, où un musicien vient chanter avec son groupe des chansons grivoises et grotesques en riant à pleines dents (qu'il n'a pas toutes…) et assurer avec hypocrisie qu'aucune épidémie ne menace Venise.[/size]

[size=3]Venise est d'ailleurs présentée d'une manière étonnamment terne dans le film. Encore une fois Visconti prend le spectateur à rebours. C'est une Venise grise, brumeuse, moite et étouffante qui nous est révélée. Loin des clichés, à des lieues de la Venise romantique de cartes postales, Visconti et son directeur de la photographie Pasquale de Santis filment avec force une Venise en proie au choléra. Et c'est paradoxalement la laideur même de Venise telle qu'on nous la montre qui contribue à donner toute sa beauté au film.

La mort, à travers cette menace de choléra qui plane sur la ville, est donc omniprésente. Contenue dans le titre, elle est attendue et ne constitue ainsi pas une surprise. Tout l'intérêt du film réside donc dans la lente agonie de cet artiste qui, à l'instar de Venise en proie au choléra, est en proie à ses angoisses. Le désir de Tadzio s'accompagne logiquement d'un désir de jeunesse : Aschenbach est trop vieux et impur pour prétendre aimer dans son état un jeune et beau garçon. Aussi au c½ur de ses angoisses se trouve celle du temps qui passe, symbolisé par l'appareil photographique présent sur la plage jusqu'à son dernier souffle et par le sablier dont il parle lors des flash-back où il converse sur l'Art avec son ami. L'appareil photographique garde une trace présente du passé. Le sablier est le symbole par excellence du temps qui passe, lentement mais sûrement, et sans qu'on ne le voie passer. Aschenbach le sait, qui le dit en effet : on ne sent pas la progression du sablier, ça n'est qu'à la fin qu'on se rend compte qu'il s'est vidé. De même on ne distingue pas la progression d'Aschenbach vers la mort. Il n'y a pas d'étapes. Elle se fait lentement, insensiblement, jusqu'à ce que la mort paraisse inévitable : le sablier s'est vidé.[/size]

[size=3]C'est le désir de jeunesse précédemment évoqué qui plonge le vieil homme dans la décadence, le monde de l'apparence préfiguré par les personnages maquillés. A son tour, Aschenbach est maquillé : sa face est blanchie, ses lèvres sont rougies, ses cheveux, ses sourcils et sa moustache, teints en noir. Le compositeur, qui voulait être beau, devient un vieux clown livide et pathétique. Et c'est devant la beauté que le temps n'a pas encore altérée que cette figure désolante se décompose en sueur et trouve la mort, tandis que la teinture immonde de ses cheveux coule le long de son visage, signe que la beauté est éphémère et que l'apparence n'est rien.

C'est sur l'image tragique du cadavre transporté que s'achève cette magistrale méditation sur la beauté et le temps, ce lent voyage initiatique vers le désir et la mort. " Le langage peut bien célébrer la beauté, mais n'est pas capable de l'exprimer ", écrit Thomas Mann dans La Mort à Venise. Visconti a prouvé que le cinéma le pouvait. Il a réussi le tour de force de trouver le langage cinématographique pour exprimer la beauté et des sentiments ineffables tels que le désir, la mélancolie, l'angoisse. Il a surtout réussi à s'approprier la nouvelle de Mann et à s'exprimer à travers son adaptation sans jamais trahir l'esprit de l'½uvre.

* comme le dit Carole Desbarat à propos de Rohmer[/size]


Mort a Venise   VOSTFR+(eng es it)   DvDRipxviD   upbycorsairegilteam preview 6
________________________________________________________________
________________________________________________________________
[size=5]visitez corsairegil[/size]a
[size=5]http://www.torrent411.com/membres/corsairegil[/size]
[size=5][color=black]pour decouvrir mes autres posts (film, anime, musique, doc, concert,etc[/color][/size]
________________________________________________________________
________________________________________________________________

[size=5]visitez aussi ulyssehades[/size]
[size=5]des films culte a voir ou a revoir[/size]
[size=5]http://www.torrent411.com/membres/ulyssehades[/size]
________________________________________________________________
________________________________________________________________
Mort a Venise   VOSTFR+(eng es it)   DvDRipxviD   upbycorsairegilteam preview 5
[size=4]CORSAIREGIL[/size]
[size=4]RHUMWIZARD[/size]
[size=4]UPLOADER TORRENT411[/size]
[size=4]TORRENT411 à consommer sans moderation mais mais....[/size]
[size=4]attention l'abus fait descendre le ratio hihihihihih[/size]
[size=4]alors n'oubliez pas de seeder ou uploader les leechers[/size]

[size=4]alors SVP SEEDER les LEECHERS[/size]
[size=4]SEEDER,[/size]
[size=4]ET SURTOUT LAISSEZ DES COMMENTAIRES[/size]
[size=4]BON DIEU DE CENT MILLE DIABLES[/size]
[size=4]HI HI HI HI HI HI HI HI[/size]
_________________________________________________________
*********************************
********************************
********************
***********
###

related torrents

Torrent name

health leech seeds Size
 

comments (0)

Main Menu